Bientôt un congé rémunéré pour les aidants ?

Actuellement, les aidants ont la possibilité de prendre jusqu’à 3 mois de congés pour s’occuper d’un proche dépendant. Ce congé n’est pas rémunéré. Mais la situation pourrait évoluer dès 2020.

Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020, le gouvernement propose de créer "une couverture financière pour aider un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap".

Actuellement, les aidants ont la possibilité de prendre un congé pendant 3 mois maximum (fractionnables), renouvelable dans la limite d'un an sur l'ensemble de la carrière du salarié. N’étant pas rémunéré, peu de personnes demandent à en bénéficier. Ce nouveau congé indemnisé est une des mesures majeures du futur plan de mobilisation nationale en faveur des proches aidants qui devrait être présenté à l’automne 2019. Pour le gouvernement, il s’agit de " renforcer les possibilités de conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle ". Il faut rappeler que la France compte environ 11 millions d’aidants et qu’un sur deux est actif.

Quels bénéficiaires et quel montant ?

Les salariés, les travailleurs indépendants mais aussi les agents publics pourront bénéficier de ce nouveau dispositif "qui sera mis en place d’ici octobre 2020 et sera versé par les Caisses d'allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA)".

L’indemnité pourra être versée pendant une durée allant jusqu’à 3 mois "pour l’ensemble de la carrière de l’aidant". Le montant "sera fixé à un niveau équivalent à celui de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP)", soit 43 € pour un couple et 52 € pour une personne seule. Le versement de cette indemnité ouvrira des droits à la retraite.

Le gouvernement a précisé qu'il s'agissait d'"un investissement de plus de 100 millions d’euros par an en année pleine en intégrant la prise en charge des droits à l’assurance vieillesse".

Cet article en synthèse

  • Actuellement non rémunéré, le congé de proche aidant devrait le devenir en 2020.
  • Ce congé indemnisé est une des mesures du futur plan de mobilisation nationale en faveur des proches aidants.
  • L’indemnité s’alignera sur d’autres congés existants comparables comme l’allocation journalière de présence parentale (AJPP).

Partagez cet article