Les bons conseils pour entretenir sa mémoire

Dans cet article

  • Certaines activités du quotidien peuvent devenir des exercices efficaces pour entretenir la vivacité de la mémoire.
  • Faire du sport, boire beaucoup d’eau, manger équilibré… Une bonne hygiène de vie garantit un meilleur fonctionnement cérébral.
  • Préserver son équilibre affectif et social constitue un bon moyen pour prendre soin de sa mémoire.

Quand on vieillit, la mémoire devient un sujet majeur et, pour beaucoup, une inquiétude car elle tend à faire défaut dans la vie de tous les jours. Quelques conseils simples à appliquer peuvent aider à préserver cette fonction essentielle de notre cerveau.

Pour vieillir harmonieusement et préserver sa mémoire, il est important de solliciter son cerveau de différentes manières. Jouer, lire, maintenir des relations sociales et affectives, faire de l’exercice physique… Toutes ces activités constituent d’excellents moyens pour conserver un esprit vif malgré l’âge qui avance.

La mémoire se travaille chaque jour

Apprendre par cœur les numéros de téléphone utiles au quotidien, retenir un emploi du temps, mémoriser sa liste de courses plutôt que de l’écrire… Tous ces petits réflexes sont utiles car ils permettent de faire travailler la mémoire quotidiennement. Certaines activités de la vie de tous les jours peuvent ainsi devenir des exercices efficaces en sollicitant les capacités cognitives et en entretenant la vivacité du cerveau. Bien sûr, elles doivent avant tout rester ludiques afin de ne pas être perçues comme une contrainte.

Les mots croisés, le scrabble, les jeux de cartes ou encore les échecs ont également des effets bénéfiques sur la mémoire puisqu’ils font appel à la stratégie et au jugement. La lecture, l’écriture et toute pratique culturelle entretiennent aussi les circuits neuronaux de la mémoire.
Apprendre l’informatique, pratiquer la peinture ou s’initier à la musique stimulent les fonctions cognitives tout en favorisant les interactions avec d’autres personnes. Pour orienter son choix, il faut savoir que les activités les plus stimulantes pour la mémoire sont avant tout celles qui plaisent !

Il existe également des ateliers mémoire qui, à travers des exercices ludiques, proposent d’activer et de développer la mémoire (ancienne et immédiate, visuelle, auditive et olfactive) mais aussi de mobiliser l’attention, l’observation et la concentration. Ce type d’activité s’inscrit dans les programmes de prévention des caisses de retraite. Ces organismes disposent donc de tous les renseignements nécessaires pour s’y inscrire.

Prendre soin de sa santé c’est aussi prendre soin de sa mémoire

Il n’existe pas de recette miracle pour garder en mémoire le plus d’informations possible. En revanche, ce qui est certain c’est qu’une bonne hygiène de vie garantit un meilleur fonctionnement cérébral. Pratiquer une activité physique, boire beaucoup d’eau, manger équilibré… Notre cerveau est un organe, il a besoin d’être épaulé par un corps sain et en bonne santé.
Pour entretenir sa mémoire, il est conseillé de privilégier dans son alimentation les fruits et légumes, les sucres lents ainsi que les acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6). Ces derniers combattent en effet les radicaux libres, toxiques pour le cerveau, grâce à leur pouvoir antioxydant. On les trouve dans les poissons gras, les noix ou encore le soja. Il est aussi recommandé de limiter les matières grasses saturées (viandes grasses comme le mouton ou l’agneau, charcuteries, plats cuisinés, beurre…), le sel et les sucres rapides.

Paradoxalement, le sport est également préconisé pour améliorer la mémoire et les fonctions cognitives. Il est utile pour conserver le capital osseux et le tonus musculaire, mais aussi pour prévenir les maladies cardiovasculaires et préserver un bon moral. Si l’activité physique permet d’oxygéner le cerveau, elle aide aussi à maintenir les automatismes dans l’activité motrice et la coordination des mouvements. Des bénéfices intéressants surtout quand on sait que 30 minutes par jour suffisent pour les obtenir.

La mémoire déteste l’isolement

S’ouvrir aux autres, aller à leur rencontre régulièrement, entretenir son équilibre affectif… Les relations sociales sont d’excellents moyens de protéger l’activité cérébrale et d’entretenir la mémoire. On le sait, les personnes privées de liens sociaux vieillissent plus mal que les autres. S’enfermer dans la solitude conduit bien souvent à la tristesse et à la dépression. Cultiver un bon relationnel participe à la bonne santé de sa mémoire.

Partagez cet article