Existe-t-il des aides pour aménager son logement ?

De nombreuses personnes âgées souhaitent rester à domicile le plus longtemps possible. Dans bien des cas, pour que cela soit possible, le logement doit être adapté. Des aides permettent, sous conditions, de participer au financement de ces aménagements.

Que la personne âgée soit locataire ou propriétaire, il est possible de solliciter des aides financières auprès de différents organismes afin de rendre son logement plus adapté à ses besoins.

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)

L’ANAH encourage les personnes âgées propriétaires à réaliser les travaux d’adaptation nécessaires pour continuer à vivre le plus longtemps possible chez elles (remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied, installation d’un monte-escalier électrique, etc.).

Ces aides sont réservées aux propriétaires occupants ou aux bailleurs du parc privé (sauf les bailleurs sociaux), sous conditions de ressources. Le logement doit avoir plus de 15 ans à la date à laquelle est acceptée la demande. Les locataires peuvent toutefois faire une demande d’aide pour adapter le logement à la place de leur propriétaire si celui-ci est d'accord. Dans ce cas, les locataires profitent des mêmes aides que les propriétaires occupants.

Le site internet de l’ANAH vous explique comment constituer un dossier.

Les aides des caisses de retraite

Afin de prévenir la perte d'autonomie, les caisses de retraite peuvent prendre en charge des travaux d'amélioration ou d'adaptation du logement réalisés sur la résidence principale. Ces aides concernent :

  • l'isolation des pièces de vie,
  • l'aménagement des sanitaires et toilettes,
  • le changement de revêtement de sols, la motorisation des volets roulants,
  • l'accessibilité du logement.

Pour pouvoir en bénéficier, il faut être titulaire d'une retraite du régime général et avoir exercé son activité professionnelle la plus longue au régime général. Ces aides ne sont pas accordées aux personnes qui perçoivent l’une des allocations suivantes :

  • allocation personnalisée d'autonomie (APA)
  • allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)
  • prestation de compensation du handicap (PCH)
  • majoration pour tierce personne (MTP)
  • allocation veuvage

Votre caisse de retraite vous donnera toutes les informations nécessaires pour formuler une demande d’aide.

Les aides des collectivités territoriales et les aides fiscales

Certaines collectivités territoriales (région, département, commune…) peuvent accorder des aides, prêts ou subventions. Il est donc conseillé de prendre contact avec eux pour connaître les modalités d’attribution. Certains travaux d’aménagement peuvent également être pris en charge dans le cadre de l’APA (allocation personnalisée d'autonomie) attribuée et versée par le conseil départemental.

Des crédits d'impôts sont aussi accordés pour certaines dépenses liées à l’installation d’équipements pour personnes âgées ou handicapées (équipements sanitaires, équipements de sécurité et d'accessibilité). Le site service-public.fr détaille les conditions à remplir pour en bénéficier.

Cet article en synthèse

  • Adapter un logement a un coût mais des aides existent.
  • Ces aides sont en général attribuées sous conditions de ressources.
  • Certaines allocations ne sont pas cumulables entre elles.

Partagez cet article