La maladie de Charcot est la moins rare des maladies rares

La maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une pathologie handicapante dont l’évolution est impossible à prévoir. Elle varie d’un malade à un autre et chez une même personne au cours du temps. Quelques chiffres permettent de mieux connaître cette maladie qui crée de la dépendance.

La maladie de Charcot en bref

5 000 à 7 000

C’est le nombre de personnes
atteintes par la maladie en France
avec une incidence annuelle proche
de 2,5 pour 100 000 habitants.

15 000

C’est le nombre de personnes
dans le monde qui vivent
avec la maladie.

La maladie de Charcot touche

1,5 homme pour 1 femme

La prépondérance masculine est très faible.

3 diagnostics

sont établis par jour

Ce qui fait de cette maladie la moins rare
des maladies rares puisqu’elle est
considérée ainsi.

55 / 60 ans

C’est l’âge moyen en début
de maladie.

10 à 20%

des cas sont des formes familiales
donc génétiques et héréditaires.

Aucun facteur de risque n’a été clairement identifié.
Une interaction entre facteurs génétiques
et environnementaux est toutefois
privilégiée.

Pour 15% des patients

la maladie peut se stabiliser spontanément
à un stade de handicap variable.

1 200 décès

dus à cette maladie sont recensés
chaque année.

Source : ARSLA

Partagez cet article