La médecine douce, source de bienfaits

Naturelle, parallèle, non conventionnelle, alternative et complémentaire, une multitude d’adjectifs désigne la médecine douce qui séduit de plus en plus les seniors. Et pour cause : elle permet de réduire la prescription des médicaments tout en améliorant les conditions de vie de nos aînés.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

  • Alternative à la médecine dite conventionnelle, la médecine douce regroupe un très grand nombre de pratiques thérapeutiques (plus de 400 selon l’Organisation mondiale de la santé !).
  • Non invasives et destinées à soulager les douleurs chroniques liées à l’âge, elles permettent aux seniors d’entretenir leur corps pour limiter les risques d’apparition de certaines maladies.

Quelles pratiques thérapeutiques pour quels maux ?

Chaque pratique considère le corps dans sa globalité et s’appuie sur une philosophie particulière où le recours aux médicaments est proscrit. Toutes ont des effets positifs mais certaines sont plus particulièrement reconnues pour leurs bénéfices chez les seniors. En voici un aperçu : à vous de choisir, en fonction de vos besoins, celle qui vous convient le mieux.

La réflexologie pour améliorer les défenses immunitaires

Cette pratique utilise le massage pour exercer une pression soutenue sur des zones points de réflexe situées au niveau des pieds, des mains, des oreilles et du visage. Elle vise à détoxifier l’organisme en stimulant le foie par exemple, mais aussi à améliorer les défenses immunitaires, à relaxer, etc.

L’homéopathie pour réduire l’anxiété

L’homéopathie a la capacité de soigner quasiment tous les maux (anxiété, insomnie, douleur...). C’est une aide précieuse pour traiter les symptômes d’une maladie. Cette approche thérapeutique peut également soulager certains effets indésirables des traitements.

La phytothérapie pour limiter les effets secondaires des médicaments

Médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels, la phytothérapie prévient ou limite certains symptômes, notamment les effets indésirables liés à certains traitements. Par exemple, l’aloe vera va lutter contre les mucites (aphtes) et la constipation, et le gingembre va réduire les nausées et vomissements...

L’acupuncture pour accélérer la guérison

Cette médecine traditionnelle chinoise soigne le corps par le biais d’aiguilles et traite différents maux en fonction de la zone piquée. Elle permet de renforcer les processus d’autorégulation mis à mal lorsque l’organisme subit une agression.

La relaxation pour améliorer le sommeil

Utilisée dans le milieu médical, cette pratique a fait l’objet de nombreuses études. Elle diminue le niveau général du stress et la tension musculaire, régule les émotions et impulsions et permet de récupérer ou de se reposer rapidement.

La sophrologie pour booster la mémoire

En libérant les personnes âgées du stress et en stimulant leur attention, cette thérapie naturelle développe la conscience pour rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit. Ses bienfaits sont reconnus pour renforcer la mémoire, soulager des symptômes de la ménopause ou améliorer le sommeil.

Cet article en synthèse

  • Les médecines douces ont le vent en poupe et sont particulièrement bénéfiques aux seniors pour soulager la douleur et prévenir l’apparition de certaines maladies.
  • Les approches thérapeutiques recensées sont nombreuses et sont basées sur une approche globale du corps où le recours aux médicaments est proscrit.
  • Lutter contre les infections et les douleurs, améliorer le sommeil, réduire l’anxiété… Les propriétés de chaque thérapie permettent de réduire certains symptômes et d’améliorer le bien-être.

Partagez cet article