Thrombectomie mécanique : un traitement à l’efficacité spectaculaire en cas d’AVC

Élaborée par des neuroradiologues français, la thrombectomie mécanique est une technique manuelle qui permet de capturer le caillot directement dans le cerveau. Ce procédé, appliqué aux personnes frappées par un accident vasculaire cérébral (AVC), sauve non seulement des vies, mais évite coma et paralysie.

Petit rappel sur ce qu’est un AVC

L’AVC ischémique représente 80 % de tous les AVC. Il s’agit de l’obstruction d’une artère cérébrale par un caillot sanguin (thrombus). Emporté par le flux sanguin, le caillot qui s’est formé progresse jusqu’à ce que son calibre soit supérieur à celui de l’artère qui le véhicule, et il se coince. Une fois l’artère bouchée, une partie du cerveau n’est plus irriguée et les cellules commencent à se détruire. Les AVC touchent 150 000 personnes chaque année, dont la moitié ont plus de 75 ans. L’AVC est la première cause de handicap chez l’adulte.

En quoi consiste la thrombectomie mécanique ?

Dès que l’ischémie est authentifiée par scanner ou IRM, un cathéter est introduit dans l’artère fémorale du patient, puis remonte l’aorte à contre-courant jusqu’au cerveau. Le cathéter permet d’amener le stent, un petit filet en résille de métal, jusque dans les artères du cerveau ou il se déploie au contact du caillot, le transperce et le capture en quelques secondes. Le caillot ainsi emprisonné redescend par le cathéter jusqu’à l’artère fémorale avant d’être extrait.

Le traitement le plus efficace existant à ce jour

La thrombectomie mécanique est une alternative beaucoup plus efficace que le traitement thrombolytique par intraveineuse utilisé jusqu’à maintenant. Celui-ci consistait à injecter dans les veines du patient un produit susceptible de dissoudre le caillot, et ainsi déboucher l’artère atteinte. Ce traitement, applicable à seulement 5 ou 10 % des patients souffrant d’un AVC ischémique, connaît en effet de nombreuses contre-indications et a une efficacité faible sur les gros caillots.

Une technique qui comporte de nombreux avantages

En ramenant les artères à leur état initial dans 75 % des cas, la thrombectomie mécanique réduit significativement la mortalité des patients, et permet de ramener à une vie normale, sans séquelle, 2/3 des personnes ainsi traitées. D’autre part, le coût du matériel permettant de réaliser une thrombectomie mécanique par une équipe spécialisée s’avère beaucoup moins onéreux que la prise en charge à vie d’une personne paralysée.

Cet article en synthèse

  • La thrombectomie mécanique consiste à retirer le caillot de l’artère de façon mécanique, au moyen d’un cathéter et d’un petit filet en résille de métal (stent).
  • La thrombectomie mécanique est plus efficace que le traitement thrombolytique par intraveineuse qui ne permet pas de traiter les gros caillots.
  • La thrombectomie mécanique réduit la mortalité des patients, et diminue de 2/3 les risques de séquelles chez les patients traités.

Partagez cet article