Un traitement antidiabétique efficace contre Parkinson ?

La recherche médicale explore de nombreuses voies pour développer des traitements thérapeutiques innovants contre la maladie de Parkinson, qui touche près de 200 000 personnes en France.

En août 2017, des chercheurs anglais et américains* ont publié dans la revue médicale The Lancet une prometteuse étude sur un médicament contre le diabète de type 2 qui pourrait s’avérer efficace contre la maladie de Parkinson.

L’essai clinique porte sur un premier groupe de patients volontaires atteints de Parkinson qui s’est injecté pendant 48 semaines un antidiabétique, l’Exénatide, combiné à leur traitement habituel. Un deuxième groupe a reçu un substitut non-actif (un placebo).

Les résultats montrent que les patients sous Exénatide présentent une légère amélioration de leur score de motricité (diminution des tremblements, des rigidités, etc.) 12 semaines après l’arrêt du traitement. Le score des patients sous placebo s’est en revanche dégradé. « C’est une conclusion très prometteuse car le médicament a le potentiel d’affecter le cours de la maladie, et pas seulement les symptômes », a déclaré le principal auteur de l’étude, le professeur Tom Foltynie de l’University College London, Institute of Neurology.

Un essai à transformer

Un nouvel essai clinique impliquant un plus grand nombre de patients, sur une plus grande durée, devrait être mis en place afin de confirmer les premiers résultats obtenus. Mais l’espoir est permis.

Attention aux effets secondaires

Le traitement chronique avec Exénatide n’est pas sans effets secondaires, notamment une perte de poids significative. Autre bémol, aucune amélioration n’est observée au niveau des symptômes non-moteurs liés à la maladie (cognition, mémoire, dépression…).

Aucun traitement curatif de Parkinson

Rappelons qu’il n’existe pas, aujourd’hui, de traitement curatif de la maladie de Parkinson, mais seulement des thérapies visant à ralentir la progression des symptômes et de la maladie. Les traitements perdent malheureusement de leur efficacité avec le temps et entraînent des effets secondaires importants.

Des antidiabétiques également efficaces contre Alzheimer ?

Les médicaments contre le diabète de type 2 pourraient aussi lutter contre la maladie d’Alzheimer. Selon une étude publiée dans la revue scientifique Brain Research, des antidiabétiques « boosteraient » la croissance cérébrale, ralentissant ainsi la perte de cellules nerveuses chez les patients atteints d’Alzheimer.
Cette étude est encore au stade des tests sur des souris. Mais pour Christian Holscher, co-auteur de ces travaux, cette piste “est la promesse d'un nouveau traitement des troubles neurodégénératifs chroniques, comme la maladie d'Alzheimer”.

Cet article en synthèse

  • Malgré ces efforts, il n’existe pas de traitement pour guérir de cette maladie neurodégénérative
  • Une récente étude montre les effets positifs d’un traitement antidiabétique sur la motricité des patients atteints de Parkinson.

Pour en savoir :
- Où en est la recherche sur Parkinson. Wikidépendance, décembre 2017.
- Maladie de Parkinson, la recherche sur tous les fronts. La revue Recherche et Santé, de la Fondation pour la recherche scientifique, Avril 2018.

Partagez cet article