1 AVC a lieu toutes les 4 minutes en France

L'Accident vasculaire cérébral (AVC) est la première cause de handicap physique acquis de l'adulte. On estime à 500 000 personnes le nombre de personnes atteintes en France. Les AVC sont souvent responsables de séquelles lourdes (motricité, sensibilité, langage, vision), ce qui entraîne des difficultés de réinsertion et des situations de dépendance.

Mieux connaître l’AVC

Il faut agir dans les
3 heures

7 heures après
les dommages sont souvent
irréversibles

L’AVC n’est pas une question d’âge

L’AVC
ne frappe pas que les seniors
même si l'âge moyen de survenue
d'un AVC est de 73 ans en France

L’AVC
touche aussi des patients jeunes :
5% ont moins de 40 ans.

Chaque année

10 000
à
15 000

personnes de moins de 45 ans
en pleine activité voient leur vie
bouleversée par un AVC

Que se passe-t-il après un AVC ?

1 personne sur 5 ans
décède dans le mois qui suit

3/4 des survivants
gardent des séquelles graves

seulement 20%
reprennent leurs activités antérieures

1 personne sur 3
devient dépendante

Source : France AVC

(1) Les AVC ischémiques ou infarctus cérébraux (80% des AVC) sont dus à une artère bouchée par un caillot de sang, ce qui bloque la circulation sanguine. Les AVC hémorragiques (20% des AVC) sont liés à la rupture d'une artère, déclenchant une hémorragie intracérébrale ou rupture d'un anévrisme (malformation vasculaire congénitale), entraînant une hémorragie méningée.

Partagez cet article