3 clés pour limiter le cholestérol

Nous avons tous du cholestérol. Mais les choses se gâtent lorsque le cholestérol LDL, ou mauvais cholestérol, dépasse 1,6 gramme par litre de sang. Votre médecin peut alors être amené à vous prescrire certains médicaments pour le faire diminuer. Mais vous avez aussi un rôle à jouer.

Mieux manger

Adopter une bonne alimentation est capital pour se prémunir du mauvais cholestérol. Le régime méditerranéen est particulièrement adapté :

- augmentez votre consommation de fruits et légumes frais. Ils sont naturellement riches en antioxydants, en particulier les fruits rouges (fraises, myrtilles, framboises…). La banane, la mangue et les letchis en contiennent aussi en grande quantité. Côté légumes, les épinards, les poivrons, les haricots secs ainsi que l’ail et les oignons seront vos meilleurs alliés ;
- méfiez-vous du sucre ! Réservez les viennoiseries, gâteaux et autres bonbons aux moments festifs ;
- mettez le holà sur le gras : évitez ainsi la charcuterie ou les plats préparés ;
- limiter votre consommation de viande, en particulier si elle est grasse, comme le porc ou le mouton. De même, les aliments issus des animaux, tels que la crème, les œufs ou le beurre sont à consommer avec modération. Pour la cuisson, préférez les huiles végétales (en particulier celles d’olive et de colza) ;
- augmentez votre consommation d’omégas 3, naturellement présents dans les poissons gras (saumons, maquereaux, sardines) ou les oléagineux tels que les noix, les amandes et les noisettes.

Gardez ces conseils en tête au moment de faire vos courses et de passer en cuisine.

Mieux manger pour éviter le cholestérol

Bouger

La sédentarité favorise le développement de mauvais cholestérol. Il faut donc pratiquer régulièrement de l’exercice. Rassurez-vous, pas la peine de courir un marathon chaque dimanche après-midi ! Une promenade à bon pas ou une balade à vélo peuvent suffire. Et pourquoi pas en profiter pour tester un nouveau sport ? L’aquagym par exemple, est particulièrement adaptée, car elle préserve les articulations. La marche nordique, qui utilise des bâtons, convient aussi très bien aux personnes âgées. Le plaisir et la régularité sont importants : essayez donc de pratiquer une activité sportive que vous aimez, deux à trois fois par semaine. Et rappelez-vous cette règle d’or : pour être efficace, votre session de sport doit au moins durer une demi-heure.

Bouger pour éviter l'augmentation de votre taux de cholestérol

Cesser de fumer

Le tabac est la cause de nombreuses maladies graves, et le cholestérol ne fait pas exception. Le fait de fumer entraîne une baisse du cholestérol HDL (ou bon cholestérol) et constitue un risque supplémentaire de contracter une maladie cardio-vasculaire. Le bon cholestérol permet en effet de nettoyer la plaque qui se forme sur les artères en fumant. Patchs ou gommes à la nicotine, acupuncture, hypnose… les méthodes contemporaines pour arrêter de fumer sont nombreuses. Parlez-en avec votre médecin traitant qui saura vous conseiller une solution adaptée.

Le tabac est la cause de nombreuses maladies graves, et le cholestérol ne fait pas exception.

 

Cet article en synthèse

  • Adopter une alimentation adaptée aide à réduire son taux de mauvais cholestérol : plus de légumes et fruits frais, moins de graisses, de viande et de sucres…
  • La pratique sportive, même douce, participe également à la diminution du mauvais cholestérol. L’essentiel est qu’elle soit régulière et dure au moins trente minutes.
  • Il convient également d’arrêter de fumer.

Partagez cet article