Accompagner son proche dans la grande dépendance

Comme 8 % des Français âgés de 60 ans ou plus, votre proche est dépendant, voire en grande dépendance. Celle-ci est liée à l’âge ou au handicap et a des conséquences physique, psychologique, relationnelle mais aussi financière. Mais que signifie la situation de grande dépendance et comment l’affronter ?

Qu’appelle-t-on « grande dépendance » ?

Une personne est en situation de « grande dépendance » lorsqu’elle a besoin de l’autre pour accomplir les gestes simples de la vie quotidienne. Sans cette aide, elle ne peut assurer ses besoins élémentaires, notamment ses soins, son alimentation, sa sécurité… Il s’agit de personnes lourdement handicapées ou de personnes très âgées, proches de la fin de vie.

Des aides pour favoriser le maintien à domicile

Avec l’espérance de vie qui augmente, la question de la grande dépendance est amenée à s’inviter de plus en plus dans les débats : comment soutenir les proches et la personne âgée en situation de grande dépendance ? S’il apparaît difficile d’accueillir le malade chez soi, le placement est souvent une épreuve pour la famille. C’est pourquoi le maintien à domicile le plus longtemps possible reste la solution la moins pénible pour les proches et la personne âgée.
Si vous vivez avec votre proche cette situation de grande dépendance, sachez que des associations spécialisées dans la prise en charge de la grande dépendance à domicile se développent. Elles organisent les soins et les petits travaux ménagers de la personne âgée comme le ferait un Ehpad. Ce choix est aujourd’hui accessible à un plus grand nombre de famille grâce à des dispositifs et des aides matérielles et financières (aides des conseils régionaux, allocation personnalisée d’autonomie (APA), aide au logement versée par la Caf,…).

Les solutions alternatives d’accompagnement.

Si l’état de santé de votre proche est trop dégradé pour qu’il reste chez lui, d’autres solutions existent :

  • La maison de retraite médicalisée ou Ehpad permet à votre proche d’être encadré et soigné afin d’envisager un avenir plus serein. Adaptés à la grande dépendance, les Ehpad mettent à disposition des résidents des équipes soignantes et médicales 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 pour leur apporter l’aide nécessaire.
  • Des structures à temps partiel peuvent aussi accueillir votre proche souffrant d‘une maladie incapacitante, comme la maladie d’Alzheimer. Il s’agit de l’accompagner de jour ou de nuit pour favoriser au maximum le maintien à domicile le reste du temps.

La grande dépendance des personnes âgées est un, sujet très douloureux. Pour y faire face, il faut envisager toutes les possibilités, leurs conséquences financières et leurs impacts en termes de temps et d’implication personnelle. Ainsi, vous pourrez évaluer la solution la plus favorable pour vous et votre proche.

Cet article en synthèse

  • La « grande dépendance » se définit comme l'état d'une personne qui a besoin de l’autre pour accomplir les gestes simples de la vie quotidienne.
  • Les solutions de prise en charge sont le maintien à domicile, les structures à temps partiel ou l’hébergement en Ehpad.

Partagez cet article