Comment s’organisent les soins en Ehpad ?

Votre proche dépendant s’apprête à entrer en EHPAD, et vous vous demandez quelle sera sa prise en charge médicale au quotidien. Voici un éclairage sur l’organisation des soins en maison de retraite médicalisée.

Les personnels soignants

Les infirmier(e)s diplômés d’État assurent les soins médicaux techniques quotidiens : distribution de médicaments, surveillance des constantes (tension, température…), pansements, injections, perfusions… Ils dispensent des soins adaptés aux pathologies des résidents (diabète, rhumatismes, incontinence, troubles cognitifs…). Dans certains établissements, des soignants sont formés aux soins palliatifs. Aux côtés des infirmier(e)s, les aides-soignants effectuent des actes moins lourds mais tout aussi essentiels : s’alimenter, se laver, se déplacer ou encore s’habiller.

Les Ehpad

représentent 80 % des places en établissements d’hébergement pour personnes âgées
Cela représente environ 600 000 places.

Le médecin-coordonnateur

Il définit le projet de soins personnalisé de chaque résident. Il donne son avis sur l’admission des nouveaux entrants, il évalue la perte d’autonomie au cours du séjour. En revanche, il n’est pas prescripteur d’actes médicaux ou de médicaments, sauf en cas d’urgence vitale. Un médecin-coordonnateur peut exercer dans plusieurs établissements à la fois.

Des équipes mobiles en cas d’urgence

En cas de grave problème de santé, des équipes de soins mobiles peuvent intervenir dans les établissements. Objectif ? Eviter l’hospitalisation. Des unités mobiles dédiées aux soins palliatifs accompagnent les résidents en fin de vie. Si besoin, la nuit, l’établissement fait appel aux médecins de garde ou oriente vers les services d’urgence du territoire.

Combien coûtent les soins en Ehpad ?

Contrairement au coût de l’hébergement, les soins sont financés par l’Assurance maladie. Ils ne sont donc pas facturés aux résidents.

Le médecin traitant

Une fois admis en Ehpad, votre proche doit continuer à être suivi par son médecin traitant (ordonnance, orientation vers des spécialistes, etc.). Les consultations peuvent avoir lieu directement dans l’établissement. Le médecin traitant représente une figure rassurante pour les personnes âgées dépendantes.

Les ¾ des Ehpad

incluent un volet de soins palliatifs dans leur projet d’établissement.

Des professionnels paramédicaux “à la carte”

Des professionnels paramédicaux sont présents en fonction des besoins des résidents. Exemples : psychologues, ergothérapeutes, art-thérapeutes, psychomotriciens, kinésithérapeutes, orthophonistes, diététiciennes, sophrologues, etc. Leur travail favorise le maintien de l’autonomie et des capacités cognitives des personnes âgées dépendantes. Si certains sont salariés de l’établissement, la majorité intervient dans le cadre de consultations libérales.

La pharmacie

Les résidents consomment beaucoup de médicaments. La collaboration avec un pharmacien référent ou la présence d’une pharmacie à usage interne permettent d’éviter des erreurs de prescriptions. Pour des informations détaillées sur la prise en charge médicamenteuse, vous pouvez consulter ce guide complet proposé par une Agence Régionale de Santé : www.omedit-normandie.fr

Des soins esthétiques

De nombreuses maisons de retraite disposent d’un salon de coiffure. Ils accueillent également des professionnels une à deux fois par semaine, directement dans la chambre du résident : pédicures, manucures, esthéticiennes. Enfin, renseignez-vous sur la proximité des structures de soins (hôpitaux, cliniques, etc.) en cas de dégradation de l’état de santé de votre proche. Sources : Enquête quadriennale du ministère de la santé sur la situation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes – Septembre 2017

Cet article en synthèse

  • Avant de choisir un EHPAD pour vos proches dépendants, il est important de connaître l’offre de soins de l’établissement.
  • De nombreux acteurs médicaux (médecins coordonnateur, médecins traitants, infirmier(e)s, équipes mobiles) et paramédicaux (psychologue, kinésithérapeutes, psychomotriciens) participent à la prise en charge thérapeutique des résidents.

Partagez cet article