La e-pharmacie, ou la vente de médicaments en ligne

Depuis le 2 janvier 2013, les pharmaciens établis en France, titulaires d’une pharmacie d’officine ou gérants d’une pharmacie mutualiste, ou d’une pharmacie de secours minière, sont autorisés à vendre des médicaments sur Internet. Il s’agit de médicaments non soumis à prescription obligatoire, c'est-à-dire pouvant être obtenus sans ordonnance. Tous ces pharmaciens sont inscrits à l’Ordre national des pharmaciens.

Un marché encore peu développé en France

693 sites sont autorisés à vendre des médicaments en ligne par l’Ordre national des pharmaciens (au 3 mars 2020)

3,1 % des officines ont une plateforme en ligne (e-pharmacie)Seulement 3,1% des
officines françaises ont
une plateforme en ligne

14 % des officines allemandes ont une plateforme en lignecontre 14% des
officines allemandes

Les ventes en ligne de médicaments sans prescription représentent moins de 2% du marché, contre 15 % en Allemagne


Les règles régissant les sites de vente de médicaments en ligne

En France, la vente de médicaments en ligne requiert l’obtention d’un agrément de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

 

 

 

Plusieurs critères doivent être remplis :

  • être titulaire d’une officine physique,
  • proposer uniquement des produits d’automédication,
  • préparer les commandes dans les locaux de la pharmacie,
  • recourir à un hébergeur de site habilité à recevoir des données de santé.

4 types d'opérateurs sur le marché de la pharmacie et parapharmacie en ligne :

Les sites rattachés
à une pharmacie
physique.

Les sites
développés par la
grande distribution
alimentaire.

e-pharmacie

Les sites étrangers.

Les « pure players »
du e-commerce
(acteurs exerçant
leur activité
commerciale
uniquement sur
Internet comme
Amazon, CDiscount,
etc.).


L’avis des consommateurs sur la vente en ligne

Bien que 80 % des Français pratiquent l’automédication, ils ne semblent pas très favorables à la vente en ligne :

16%
ont déjà acheté un médicament en ligne,

18%
ne l’ont pas fait mais disent pouvoir le faire,

64%
ne l’ont pas fait et ne veulent pas le faire.

achat médicaments en ligne e-pharmacie


La concurrence étrangère

Le e-commerce belge et néerlandais réalise 33% de son activité en France

vente de médicaments en ligne en Europe

4 pays autorisent la vente en ligne de médicaments avec prescription obligatoire :

Le Royaume-Uni Les Pays-Bas L’Allemagne La Suède


Bientôt du nouveau en matière de réglementation

Le projet de loi d'accélération et de simplification de l'action publique, porté par le ministère de l’Économie, entend modifier prochainement les règles relatives à la vente en ligne de médicaments.


Trouver une e-pharmacie ici

Sources : Ordre des pharmaciens - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ansm)

 

Partagez cet article