Les femmes vivent plus longtemps que les hommes
… mais pas forcément en bonne santé

La longévité des femmes est une réalité statistique. Mais derrière ces chiffres se cachent bien des nuances. Ces « années de vie supplémentaires » sont bien souvent différentes des précédentes.

 

Une étude publiée en octobre 2019 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) affirme que les « années de vie supplémentaires » des femmes sont marquées par davantage de problèmes de santé ou de perte d'autonomie.


 

Pour arriver à ce constat, la Drees a comparé l'espérance de vie à la naissance des hommes et des femmes avec leur espérance de vie « sans incapacité », c'est-à-dire le nombre d'années que peut espérer vivre une personne sans être limitée dans ses activités quotidiennes.

Partagez cet article