L'hygiène corporelle en Ehpad

Confort, bien-être, soins : l'hygiène corporelle de votre proche en Ehpad s’inscrit dans tous ces registres à la fois. La toilette n'est donc pas un acte anodin. Réalisée avec l'aide d'un personnel formé, elle obéit à des règles qui doivent tenir compte des choix des résidents.

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), 91 % des résidents en Ehpad ont besoin d'une aide pour la toilette et 83 % pour l'habillage. Pour les personnes dépendantes, le temps consacré à la toilette avec les soignants est le plus important de la journée.

Un acte intime et privé

Il est donc normal que l’hygiène des résidents en Ehpad, qui évoque un sujet intime, soit souvent au cœur des préoccupations des familles. Dans ses recommandations de bonnes pratiques à destination des personnes âgées(1), l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) souligne que chaque résident en Ehpad a droit à la vie privée. Plus particulièrement au moment de la toilette, l'intimité corporelle de votre proche doit être respectée en :

  • le protégeant du regard des autres ;
  • lui proposant de décider du moment et des modalités de sa toilette ;
  • individualisant ses produits et son linge ;
  • lui laissant choisir ses vêtements, dans la mesure du possible.

Qui réalise la toilette de votre proche en Ehpad ?

En général, ce sont les infirmiers qui assurent l'hygiène de votre proche, accompagnés par l’aide-soignant. Les professionnels agissent en prévention et profitent de ce moment pour s'assurer que votre aîné n'a pas de problème de peau ou des douleurs. La toilette étant aussi un acte relationnel privilégié, ils l’organisent en respectant un temps minimum et en tenant compte de ses désirs.

Existent-ils différentes toilettes ?

Les toilettes varient en fonction du type de soins d'hygiène que votre proche souhaite et de son niveau de dépendance. Les personnes âgées allitées ou au fauteuil ne bénéficieront pas de la même prise en charge que celles se déplaçant à l'intérieur de leur chambre. Ainsi, il existe la toilette complète au lit, la toilette au lavabo, le pédiluve, la capiluve (soin des cheveux et du cuir chevelu), la douche et le bain.
Outre l'hygiène du corps, le soignant pourra réaliser :

  • des soins bucco-dentaires ;
  • des soins des yeux et des oreilles ;
  • des soins des mains, des ongles, ainsi que le rasage et le coiffage ;
  • des soins esthétiques (crème, eau de toilette, maquillage…).

Quelles sont les règles à respecter ?

En grec, "hygieinon" signifie "santé". Les soins d'hygiène du corps du résident en Ehpad dépassent le simple cadre de la propreté et doivent respecter des règles afin de lutter contre les risques d'infection. Par exemple, si votre proche est une personne dépendante au lit, le soignant :

  • portera un tablier à usage unique ;
  • changera l'eau de la cuvette aussi souvent que nécessaire ;
  • suivra un ordre de lavage assurant le confort, la dignité et la sécurité de la personne lavée ;
  • savonnera, rincera et séchera par tamponnement ;
  • renouvellera systématiquement le gant de toilette ou utilisera des gants à usage unique ;
  • insistera sur les endroits propices aux proliférations microbiennes (oreilles, coudes, aisselles, plis cutanés, ombilic, pieds).

Respect de l'intimité, de la pudeur, de la dignité, des habitudes de vie et du libre choix, l'hygiène de la personne âgée en Ehpad s'inscrit dans son projet de vie et d'accompagnement individualisé : elle est partie prenante de la politique de qualité et de bientraitance menée par l'établissement.

(1) Personnes âgées, recommandations de bonnes pratiques professionnelles – Mars 2018.

Cet article en synthèse

  • L’hygiène de votre proche en Ehpad constitue un acte intime qui doit tenir compte de ses choix.
  • En général, c’est l’infirmier, accompagné par l’aide-soignant, qui va s’occuper de la toilette de votre proche en respectant un certain nombre de règles visant à lutter contre les infections.
  • Temps fort de la relation entre le personnel et votre proche, la toilette n’est pas un acte anodin. Qui plus est en Ehpad où l’hygiène de la personne âgée s’inscrit dans son projet de vie et d’accompagnement individualisé.

Partagez cet article