L’obésité en France, plus marquée chez les seniors

45,5% de la population française serait en surpoids ou obèse selon une étude menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts)(1). Autre constat frappant : c’est parmi les seniors qu’on recense le plus de personnes en surcharge pondérale.

56,8% des hommes et
40,9% des femmes
souffrent de surpoids ou d’obésité en France.

L’âge a un rôle déterminant : les personnes obèses sont 2 fois plus nombreuses après 60 ans qu’à 30 ans :

20,8% des hommes et 18,8% des femmes sont obèses à 60 ans contre 10,4 % des hommes et 11,4 % des femmes âgés de 30 ans.

Autre indicateur intéressant, le niveau socio-économique est inversement proportionnel au taux d’obésité :

 

 

30,7 %
de femmes obèses ont un salaire  inférieur à 450 euros par mois

 

 

7 %
de femmes obèses ont un salaire  supérieur à 4 200 euros par mois

L’écart est moins important chez les hommes :

 

 

18,7 %
d’obèses chez ceux gagnant moins de 450 euros par mois

 

 

9,1 %
d’obèses chez ceux gagnant plus de 4 200 euros par mois

Enfin, selon le lieu où ils résident, les obèses seront plus ou moins nombreux. Par exemple :

La France n’échappe donc pas au phénomène du surpoids et de l’obésité qui touche une personne sur 6 en Europe(2) et, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, affecte un tiers des adultes dans le monde.

(1) Octobre 2016 – (2) Office statistique Eurostat - 2016

Bon à savoir

Pour déterminer si vous êtes en surpoids ou obèse, vous devez calculer votre indice de masse corporelle en divisant votre poids (kg) par le carré de votre taille (mètre) :

  • IMC entre 25 et 30 : vous êtes en surcharge pondérale.
  • IMC supérieur à 30 : vous êtes considéré comme obèse.

L’obésité est particulièrement dangereuse pour la santé : elle favorise le développement de maladies cardiovasculaires, du diabète, de problèmes articulaires, des troubles respiratoires, de la dépression, des cancers…

Le risque de mortalité lié au surpoids va donc augmenter parmi les personnes de plus de 55 ans dont l’IMC dépasse 30. La prévention reste le moyen le plus efficace pour lutter contre l’obésité car une fois la surcharge pondérale en place, il est dififcile de retrouver son poids de forme. Alors, mangez équilibré et pratiquez une activité physique régulière pour éviter le surpoids de s’installer !

Partagez cet article