Ma caisse de retraite peut-elle m’aider ?

Vous êtes retraité et vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA ? Votre caisse de retraite peut vous apporter du soutien.

Les caisses de retraite(1) mettent en œuvre une politique d’action sociale afin de prévenir la perte d’autonomie chez les personnes âgées. Elles développent ainsi dans chaque région des actions de prévention et proposent également aux retraités en situation de fragilité des aides financières et matérielles. L’objectif ? Permettre le maintien à domicile dans les meilleures conditions et apporter des réponses concrètes face aux difficultés rencontrées.

Les aides pour la vie quotidienne

Vous êtes concerné si :

  • Vous avez besoin d’aide à domicile (ménage, livraison de repas…),
  • vous ne vous sentez pas en sécurité chez vous (besoin de téléassistance, aménagement du logement…),
  • vous avez besoin d’être soutenu après une hospitalisation,
  • vous devez faire face à une difficulté (proche aidant en vacances ou hospitalisé, deuil…).

Après une évaluation de vos besoins à domicile, les caisses de retraite vous proposeront des aides en fonction de vos ressources et de votre fragilité. Les sites internet des différentes caisses de retraite dont vous dépendez vous donneront toutes les informations sur ces aides et leurs critères d’éligibilité. Si vous percevez une retraite de plusieurs régimes, adressez-vous au régime pour lequel vous avez le plus cotisé.

Les aides pour améliorer ou changer de domicile

Les caisses de retraite peuvent intervenir dans l’amélioration du logement afin de le rendre plus adapté : conseil en aménagement, financement de travaux d’adaptation ou d’isolation thermique, d’aides techniques (barres d’appui…)…

Elles ont également la possibilité de vous aider à financer un déménagement ou vous accompagner dans les démarches administratives liées à ce changement de domicile. Si vous allez vivre dans un lieu d’hébergement adapté, elles peuvent aussi vous guider dans la recherche d’un établissement.

Les aides pour favoriser le lien social

Sortir ou participer à des activités permet de vieillir en meilleure santé et de préserver son autonomie. Les caisses de retraite vous proposent ainsi des aides pour faire des activités, sortir de chez vous, partir en vacances. Par exemple, l’Agirc Arrco à mis en œuvre le dispositif Sortir PLUS pour ses retraités de plus de 80 ans vivant à domicile. Des chèques emploi service universel (CESU), préfinancés et nominatifs, leur sont proposés pour financer une prestation d’accompagnement, voire de transport, qu’on les aide à organiser.
Les caisses de retraite offrent également des actions de prévention : ateliers thématiques sur la nutrition, la mémoire ou le bien vieillir, conférences d’information portant sur le sommeil, la sécurité routière, etc. Pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre et obtenir de plus amples renseignements, n’hésitez pas à contacter votre caisse de retraite.

(1) Régimes de base : l’Assurance retraite (CNAV, CARSAT, CGSS, CSS) pour les salariés du privé, la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les salariés de l’agriculture ou les exploitants agricoles et le Régime social des indépendants (RSI) pour les artisans et commerçants.
Retraite complémentaire : l’Agirc Arrco pour les salariés et cadres du secteur privé et l’Ircantec pour les salariés non titulaires du secteur public.

Cet article en synthèse

  • Si vous ne pouvez prétendre à l’APA, vous pouvez trouver de l’aide auprès de votre caisse de retraite.
  • Les aides proposées par les caisses de retraite concernent la vie quotidienne, le domicile ou le lien social.
  • Si vous percevez une retraite de plusieurs régimes, adressez-vous au régime pour lequel vous avez le plus cotisé.

Partagez cet article