Quand les territoires anticipent le vieillissement de la société

En janvier 2018, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) a lancé une « Fabrique prospective » pour appuyer les acteurs locaux dans leur réflexion sur le vieillissement des populations. L’objectif est de définir comment prendre en compte les enjeux induits par le vieillissement de la population et d’anticiper les transformations sociétales à venir.

La Fabrique prospective au service des territoires

Les Fabriques prospectives consistent à étudier, sous tous les aspects (techniques, économiques, financiers…), des enjeux d’intérêts nationaux et territoriaux liés à une thématique particulière comme, notamment, le vieillissement des populations. Elles émanent du Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), un service de l’État qui appuie le Gouvernement dans la lutte contre les inégalités territoriales et le soutien aux dynamiques territoriales. La CGET conçoit et anime les politiques de la ville et d’aménagement du territoire avec les acteurs locaux et les citoyens.

Les élus locaux sont au cœur de la démarche. Ils s’assurent de la mobilisation du groupe de travail local (services de l’État, associations, agences d’urbanisme, chambres consulaires, habitants, entreprises, etc.). À l’issue des travaux de la Fabrique, chaque territoire dispose de pistes pour traduire concrètement la démarche en termes d’actions, de préconisations d’évolutions législatives et réglementaires, de partenariats, etc.

La Fabrique « Vieillissement », une mobilisation forte

Quatre territoires ont pris part à la Fabrique Vieillissement. Ils ont été retenus en raison d’un taux de vieillissement important, ou parce qu’ils ont connu une évolution particulièrement rapide de leur population âgée. Il s’agit de Premesque (59), de Bagnolet (93), de Saint-Georges-les-Coteaux (17) et de Nîmes (30).

En plus des acteurs locaux, la Fabrique Vieillissement a souhaité impliquer directement des habitants dans les ateliers locaux. Une dizaine de jeunes seniors ont participé pour s’exprimer sur leurs modes de vie, leurs attentes et la manière dont ils se projettent dans l’avenir. Tous se sont retrouvés afin d’identifier leurs enjeux prioritaires pour anticiper et accompagner le vieillissement de leur population.

Les multiples enjeux du vieillissement

  • Des enjeux sociaux :
    augmentation de la précarité, rupture de droits, ségrégation spatiale et isolement social
  • Des enjeux sanitaires :
    prolongation de l’autonomie et du bien-être, Accès aux soins, prise en charge de la dépendance…
  • Des enjeux économiques :
    création d’emplois…
  • Des enjeux liés à l’aménagement :
    adaptation de l’espace public pour faciliter les déplacements, offre de services diversifiée et de logements adaptés…
  • Des enjeux démocratiques :
    poids électoral, bénévolat et participation à la vie de la cité…

Les résultats et réponses apportés à ces enjeux seront connus prochainement.

Cet article en synthèse

  • Le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) a lancé quatre Fabriques prospectives sur le thème du vieillissement en janvier 2018.
  • Chaque territoire participant élabore des pistes pour traduire concrètement les enjeux en termes d’actions, de gouvernance, de partenariats... La fabrique préconise des évolutions législatives, réglementaires ou des politiques publiques.

Partagez cet article