Quelles différences entre résidences autonomie
et résidences services ?

Les résidences autonomie et les résidences services sont des structures non-médicalisées, qui accueillent des personnes âgées autonomes, seules ou en couple, qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre à domicile. Pourtant des différences majeures distinguent ces deux types d’établissements. Quelques exemples pour vous aider à choisir.

Public vs Privé

Les résidences autonomies (ex logements-foyers*) sont gérées par des structures publiques (Conseil départemental, CCAS) ou à but non-lucratif. Elles ont une vocation sociale. Les résidences services sont quant à elles entre les mains de gestionnaires privés et commerciaux.

Écart de loyer

Seconde grande différence, le montant du loyer. Les résidences autonomie affichent un loyer modéré destiné aux publics ayant des ressources limitées. Au contraire, les résidences senior services ciblent des retraités aisés, avec des loyers plus élevés.

Locataire vs propriétaire

Les appartements des résidences autonomie sont proposés en location uniquement. En revanche, vous avez la possibilité d’acquérir un logement en résidences services.

Du studio au pavillon

Les anciens logements-foyers se composent généralement de petits appartements (studios, 1 ou 2 pièces). Les résidences services vous proposent des logements plus grands, voire de petits pavillons de plain-pied.

 

Services haut de gamme

Les deux types d’établissements vous proposent des services collectifs (restauration, ménages, blanchisserie, animations, etc.). Mais face à une concurrence en plein essor, les résidences services rivalisent pour vous proposer des prestations haut de gamme. Exemples : piscine, bibliothèque, salle de sport, balnéothérapie, services paramédicaux, espace club télésurveillance 24h sur 24, etc. La plupart de ces services vous sont proposés « à la carte » (et sont donc payants).

Aide sociale à l’hébergement

En tant que locataire d’une résidence autonomie, vous pouvez bénéficier de l’Aide sociale à l’hébergement (ASH) en fonction de vos revenus. Ce qui n’est pas possible en résidences services.

Adaptation au vieillissement

Les résidences services constituent un marché nouveau. C’est pourquoi les logements, souvent récents, sont aux normes et adaptés au vieillissement de leurs occupants. Ce qui n’est pas toujours le cas des ex foyers-logements, plus anciens.

Ouverture à d’autres publics

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement prévoit que les résidences autonomie s’ouvrent à des étudiants mais aussi à des personnes âgées dépendantes (dans une limite de 10% des locataires).

Cet article en synthèse

  • Les résidences autonomie et les résidences services sont des logements non-médicalisés, adaptés aux seniors autonomes.
  • Superficie des logements, prix des loyers, services proposés… Des différences majeures subsistent entre les deux types d’hébergement.
  • Dans les deux cas, ces logements constituent une étape intermédiaire entre le maintien à domicile et l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (l'EHPAD).

* Depuis le 1er janvier 2016, date d’entrée en vigueur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), les logements foyers sont désormais appelés “résidences autonomie”.

Partagez cet article