Silver Brain Food : lutter contre la maladie d’Alzheimer grâce à l’alimentation

Unique au monde, le programme de recherche « Silver Brain Food » vise à développer des aliments riches en nutriments essentiels à la santé cérébrale. Objectif ? Retarder le déclin cognitif des seniors.

Dans la course mondiale contre la maladie d’Alzheimer, une entreprise bordelaise suscite de réels espoirs. Spécialiste depuis dix ans de la production d’actifs végétaux (issus du raisin et du safran notamment) destinés aux industries de la nutrition-santé, Activ’Inside pilote depuis juin le programme de recherche Silver Brain Food.

Le projet s’inscrit dans la continuité de ses précédents travaux de recherche prometteurs : une étude menée par Activ’Inside démontre par exemple que chez les forts consommateurs d’une combinaison de polyphénols présents dans l’alimentation – le raisin, notamment – l’incidence des démences et de la maladie d’Alzheimer était diminuée de 50 %.

Avec Silver Brain Food, la PME française souhaite passer à la vitesse supérieure dans les cinq prochaines années.

Gagner cinq ans sur l’arrivée des premiers symptômes ?

Doté d’un budget de 16,3 millions d’euros, le programme vise à développer, tester et commercialiser à grande échelle des extraits végétaux riches en neuro-nutriments.
Ces substances présentes dans l’alimentation et les plantes sont reconnues, sur le plan scientifique, pour optimiser les fonctions cérébrales et prévenir le déclin cognitif.
Une nouvelle usine d’extraction devrait sortir de terre en Gironde.

L’étape suivante ? Inclure ces extraits végétaux à des gammes de produits alimentaires comme des boissons, des soupes ou des yaourts. Les équipes d’Activ’Inside tablent même sur la création d’un réseau de boutiques de quartier pour contribuer au bien-être des séniors à domicile. « Au-delà d’une réponse à un problème de santé publique, notre approche est de permettre au plus grand nombre de seniors de bien vieillir et de gagner idéalement cinq ans sur l’apparition des premiers signes d’un éventuel déclin pathologique », expliquent les fondateurs d’Activ’Inside dans un communiqué de presse.

Ces derniers travaillent aussi à la mise en place de « solutions digitales de coaching nutritionnel et de suivi personnalisé non stigmatisant favorisant l'adoption d'une alimentation à forte densité neuro-nutritionnelle à destination des particuliers et des professionnels de la restauration collective ».

La neuro-nutrition, bouclier de notre cerveau

Notre cerveau ne vit pas d’amour et d’eau fraîche. Une meilleure prévention de la maladie d’Alzheimer et des troubles cognitifs liés au vieillissement passera forcément par notre assiette et la neuro-nutrition. « Cette nouvelle discipline à la croisée des neurosciences, de la nutrition et de la psychologie aspire à optimiser les fonctions cérébrales et psychiques en assurant les besoins essentiels du cerveau », peut-on lire dans l’article « La neuro-nutrition pour soigner notre cerveau » publié sur l’Observatoire des aliments.

Soutenu par la Banque publique d’investissement (Bpifrance), Silver Brain Food est mené pendant cinq ans en collaboration avec l’Unité mixte de recherche NutriNeuro (Inrae, université de Bordeaux et Bordeaux INP) spécialisée en nutrition et neurobiologie intégrée et l’Unité mixte de recherche U1219 « Bordeaux Population Health » (Inserm-université de Bordeaux), spécialisée en épidémiologie de la nutrition et du vieillissement. Un consortium d’industriels est aussi de la partie.

En savoir plus

Cet article en synthèse

 

  • Silver Brain Food est un projet de recherche français inédit pour accompagner les seniors dans la prévention du déclin cognitif via l’alimentation.
  • L’entreprise Activ’Inside et ses partenaires espèrent développer des produits alimentaires riches en neuro-nutriments, dont les effets bénéfiques sur le cerveau sont prouvés scientifiquement.
  • Des solutions de coaching nutritionnel personnalisées des personnes âgées pourraient également être déployées.

Partagez cet article