Tout savoir sur les centres anti-douleur

La douleur n’est pas une maladie en soi, mais elle peut littéralement vous gâcher la vie. Si elle est intense, qu’elle persiste au-delà de six mois et qu’aucun traitement ne parvient à en venir à bout, on parle de douleur chronique. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité ! Des structures spécialisées, appelées centres anti-douleur, peuvent vous aider à aller mieux.

Qu’est-ce qu’un centre anti-douleur ?

Les centres d'évaluation et de traitement de la douleur (CETD), plus communément appelés centres anti-douleur, ont pour objet d’évaluer l’intensité de la douleur et de proposer des solutions permettant de la soulager, voire de la faire disparaître. Il en existe dans toute la France et ils sont généralement situés au sein des hôpitaux. Leur particularité ? Proposer une prise en charge globale du patient et de sa douleur. La plupart des centres sont généralistes mais certains sont spécialisés dans la prise en charge d’un type de douleur en particulier, comme les céphalées ou les douleurs périnéales.

Une équipe pluridisciplinaire

Alors que le médecin traitant pose généralement un diagnostic centré sur la zone douloureuse, les praticiens des centres anti-douleur considèrent un ensemble de facteurs. Au-delà d’un médecin généraliste, le patient pourra être amené à rencontrer plusieurs médecins spécialistes au sein du centre. Rhumatologue, neurologue, psychologue… tous ont en commun d’être spécialisés dans le traitement de la douleur. En tant qu’experts, ils sont en mesure de proposer des solutions innovantes, dont le médecin de ville n’a pas nécessairement connaissance. Les médecines douces, telles que l’hypnose, l’acupuncture ou l’ostéopathie, font aussi souvent partie du protocole de soins.

Bien préparer sa consultation

Le parcours patient dans un centre anti-douleur commence par un entretien avec un médecin, qui dure environ une heure, une heure et demie. Le médecin vous interrogera sur vos antécédents médicaux, l’évolution de votre douleur mais aussi sur votre style de vie, vos traumatismes etc. Il est important de bien préparer cette première visite, afin de lui donner le maximum de clés pour vous épauler. Plus il en saura, plus il sera en mesure de soulager votre douleur et de mobiliser au mieux les différents intervenants du centre. À l’issue de cette visite et après avoir échangé avec ses confrères, le médecin vous proposera un projet thérapeutique à mettre en place.

Vous souhaitez être reçu par un centre anti-douleur ? Consultez la liste des établissements dans l’Hexagone et parlez-en avec votre médecin traitant.

Cet article en synthèse

  • Les centres anti-douleur peuvent vous aider à soulager vos douleurs chroniques.
  • Une équipe pluridisciplinaire est mobilisée pour traiter la douleur dans sa globalité.
  • Avant de consulter, réunissez le maximum d’informations pour aider le médecin à vous soigner.

Partagez cet article