Vers une société inclusive ?

Les 6 et 7 septembre derniers s’est tenu en région parisienne le Congrès des âges et du vieillissement. Sur le thème « Changer de regard et agir au quotidien », cette première édition avait pour objectif de dégager des solutions concrètes pour une société plus inclusive. Wikidépendance revient sur cette notion de société inclusive qui domine aujourd’hui dans les débats.

Qu’est-ce qu’une société inclusive ?

  • Une société inclusive s’oppose à la société exclusive, qui maintient des exclusivités, comme c’est le cas dans nos sociétés industrielles où la loi du marché et de la compétition règne.
  • À l’inverse, une société inclusive s'adapte aux différences de la personne, va au devant de ses besoins afin de lui donner toutes les chances de réussite dans la vie.
  • La société inclusive est respectueuse de la vulnérabilité quel que soit l’âge des personnes concernées. Les personnes âgées et les personnes handicapées y ont la même place et les mêmes droits que les autres personnes.
  • La société inclusive se décline dans l’éducation, sur les lieux de travail, culturels, sportifs, artistiques, touristiques, dans les structures sociales et de santé, etc. Elle exige donc la mobilisation et la volonté collectives de la société dans son ensemble.

D’une société exclusive à une société inclusive

En réalité et malgré un apparent consensus contre l’exclusion, les personnes âgées et les personnes handicapées font encore l’objet de nombreux préjugés. En matière d’inclusion, notre société stagne.

Avec l’intention de la faire évoluer, la CNSA(1) a adopté en juillet 2018 un texte fondateur pour une société inclusive. Opposée à toute forme de discrimination par le handicap ou par l’âge, la CNSA s’engage dans la lutte contre l’âgisme et le respect de la personne quel que soit son âge. Parmi les principes mis en avant :

  • Le refus des termes dévalorisants tels que dépendance ou perte d’autonomie.
  • La nécessité de partir des besoins et des attentes des personnes pour construire les réponses à leur service : c’est la société qui s’adapte aux singularités de la personne et pas l’inverse.
  • La dénonciation du modèle trop strict des Ehpad, qui ne correspond pas aux attentes des personnes âgées, de leurs proches, et des professionnels.
  • La société doit être inclusive partout. Chaque territoire doit être impliqué.

Pour que notre société "exclusive" se transforme en une société "inclusive", chacun doit s’approprier ces grands principes. Afin que ces derniers ne restent pas lettre morte, la CNSA va accompagner la transition en communiquant et en animant les réseaux professionnels. À suivre…

(1) Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Cet article en synthèse

  • Une société inclusive s'adapte aux différences de la personne, va au devant de ses besoins afin de lui donner toutes les chances de réussite dans la vie.
  • L'inclusion exige la mobilisation et la volonté collectives de la société dans son ensemble afin qu’elle intègre les personnes les plus fragiles.
  • La CNSA a posé en juillet 2018 les grands principes fondateurs pour une société inclusive dont la lutte contre la stigmatisation et la discrimination des personnes âgées et des personnes handicapées.

Partagez cet article