11 millions d’aidants en France

Les aidants jouent un rôle essentiel pour leurs proches dépendants. Mais cette charge bénévole et régulière, qui impacte leur vie professionnelle et personnelle, n’est pas toujours facile à porter.

11 millions d’aidants

En France, près de 11 millions de personnes s’occupent d’un ou plusieurs proches malades, handicapés, dépendants. Avec l’allongement de la durée de vie, l’augmentation des maladies chroniques ou la volonté de rester à domicile, ils pourraient être 17 millions en 2020.

53 ans

L’âge moyen des aidants. 80% des aidants ont moins de 64 ans, 8% ont moins de 25 ans. 53% des aidants sont des femmes.
39% des aidants sont la seule personne sur qui leur proche peut compter.

1 aidant sur 2 est actif

La vie d’aidant est difficile à concilier avec son activité professionnelle : fatigue, stress, imprévus, refus des heures sup’, horaires à aménager en fonction des soins, difficultés administratives.

2 aidants sur 3 ne se considèrent pas comme tel.

En ignorant qu’ils sont aidants, ils ne sont pas informés sur leurs droits et les aides accessibles (rémunération, droit au répit, etc..)

Un investissement financier

Selon le baromètre annuel de la Carac, l’accompagnement d’un proche coûte en moyenne 2 049 € par an (transport, aménagement du domicile, frais de santé, congés sans solde, etc.), à la charge de l’aidant.

Des besoins à combler

Parmi les besoins exprimés par les aidants figurent :

  • Une meilleure coordination entre tous les acteurs (59%)
  • Une aide financière et matérielle (57%)
  • Une hausse du nombre d’Ephad et des maisons de retraite (53%)
  • Un maintien à domicile facilité (52%)
  • Un soutien psychologique renforcé (48%)


8 aidants sur 10
souffrent d’un manque de reconnaissance sociale

Mieux formés, mieux informés

4 aidants sur 10 aimeraient suivre des formations pour mieux accompagner leurs proches. Seuls 10% ont déjà suivi une formation. Près de 60% des aidants ne savent pas où s’adresser pour bénéficier des aides auxquelles leur proche et eux-mêmes ont droit. Selon une étude d’impact publiée en avril 2017 par l’Association française des aidants, on compte 125 Cafés des Aidants® en France. Objectifs : rompre l’isolement, partager les expériences, obtenir de précieux conseils. Pour en savoir plus sur les cafés des aidants : www.aidants.fr

Une santé plus fragile

Manque de temps, fatigue, dépression… Les aidants présentent 63% de risques supplémentaires de développer une maladie, notamment liée au surmenage. Pire, ils sont exposés à une surmortalité de 30% par rapport à la population générale.

Sources : Baromètre des aidants 2017 – Fondation April / Institut BVA
Baromètre « Aider et travailler » 2017 / « Révélateur de Richesses Immatérielles » (RRI)
Ifop – Octobre 2017 : “11 millions d‘Aidants en France : Qu’est-ce que la société doit faire pour eux”

Partagez cet article