Comment contrôler le diabète de type 2 ?

Près de 90% des diabètes sont de type 2. Diagnostiquée en moyenne à 65 ans, cette pathologie chronique se caractérise par un taux de sucre dans le sang trop élevé. Mais en modifiant légèrement votre mode de vie, vous contrôlerez votre glycémie.

Le rôle crucial de l’alimentation

L’alimentation est le premier traitement pour maîtriser son diabète et éviter les complications (insuffisance rénale, accidents cardiovasculaires). Il n’est pas question de régime, mais de bien choisir ses aliments. Autre conseil : prenez trois repas par jour, pour éviter le grignotage.

En France, en 2015,
3,7 millions

de personnes sont atteintes
de diabète, soit 5,4%
de la population

Selon l'Assurance maladie,


500 000 à 800 000
Français ignoreraient qu'ils sont
atteints de diabète

Haro sur le sucre ?

En cas de diabète de type 2, il est nécessaire de limiter les sucres dits rapides : bonbons, sodas, pâtisseries, viennoiseries, miel, pommes de terre en purée, frites, pain blanc, etc.
Ils présentent un index glycémique élevé qui augmente rapidement la glycémie (taux de sucre). En revanche, pas de contre-indication pour les sucres lents (pâtes, fruits secs, riz, céréales, lentilles), à l’indice glycémique faible ou moyen.

Fruits et légumes sont à consommer à volonté (attention toutefois au raisin et la banane, au pouvoir sucrant).

Quelques repères

Pour mieux contrôler son diabète, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) préconise de réduire les aliments riches en gras saturés, tels que la charcuterie, le beurre, les pizzas industrielles, la viande rouge ou le fromage.

Au contraire, il faut privilégier les aliments au « bon » gras, les gras insaturés. Vous les trouverez dans l’avocat, le saumon, les noix ou encore l’huile d’olive. Consommés avec excès, ces derniers favorisent en revanche la prise de poids, facteur aggravant du diabète. Tout est donc question d’équilibre.

Un peu de chocolat noir

Une récente étude de l’Inserm montre qu’une alimentation riche en antioxydants réduit le risque de diabète de type 2. Exemples : chocolat noir, thé, noix, pruneaux, myrtilles, fraises, noisettes mais aussi… le vin rouge en quantités modérées.

On se bouge contre le diabète

Trente minutes d’activité physique par jour régulent le taux de sucre dans le sang. Pratiquer une activité physique ne se résume pas à la natation ou au jogging. Vous pouvez aussi marcher rapidement, préférer les escaliers à l’ascenseur, jardiner, aller chercher le pain à pieds ou à vélo plutôt qu’en voiture.

Surveiller son poids

Près de 80% des diabétiques sont en surpoids ou en situation d’obésité. Les études scientifiques prouvent que la perte de quelques kilos influe sur le taux de sucre dans le sang.

Bien suivre son traitement

Si votre médecin a diagnostiqué un diabète de type 2 et vous a prescrit un traitement, il est important de bien suivre celui-ci. En effet, quatre diabétiques de type 2 sur cinq prennent un traitement mais près d’un sur deux ne le suit pas assidûment.

Alcool et tabac sous contrôle

L'alcool est déconseillé car il modifie l'efficacité des traitements et risque de provoquer une hypoglycémie sévère. L'arrêt du tabac est lui aussi indispensable pour éviter les complications cardiovasculaires.

de 75 à 79 ans sont atteints de diabète de type 2

1 diabétique sur 4
de type 2


est âgé de 75 ans et plus en France

* L’IMC correspond à votre poids, en kilogrammes, divisé par votre taille, en mètre, au carré

Cet article en synthèse

  • Le diabète de type 2 (90% des cas) est diagnostiqué en moyenne à l’âge de 65 ans.
  • Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont les deux principaux leviers pour contrôler le taux de sucre dans le sang.

Partagez cet article