La maison partagée : une alternative logement

Vos moyens financiers ne vous permettent pas d’envisager un logement en maison de retraite ou, tout simplement, ce mode d’habitat ne correspond pas à votre projet de vie pour votre retraite… Alors « la maison partagée » est peut-être ce qu’il vous faut ! Une solution de logement alternatif sous forme de colocation où les personnes âgées vivent en communauté dans des conditions agréables, avec l’aide et le soutien dont ils ont besoin.

Restez acteur de votre vie

Si vous êtes autonome, que vous ne nécessitez pas de soins réguliers et que, par dessus tout, vous ne souhaitez pas vous retrouver dans un état de solitude que vivent de trop nombreux seniors, la maison partagée est une solution idéale. Elle vous permet de mener une vie ordinaire au sein d’une communauté de résidents, de conserver une vie sociale, de vous sentir utile tout en préservant votre autonomie, notamment par la prise de responsabilités et le partage de quelques tâches quotidiennes.

Une maison pas comme les autres

Une maison partagée est généralement située dans un quartier, un village, à proximité des commerces afin de conserver un lien réel avec la vraie vie. Comprenant quelques appartements, rarement plus d’une dizaine, elle est constituée de parties privatives permettant de conserver son intimité et de parties communes pour le plaisir de se retrouver et de vivre ensemble. Une gouvernante veille au bon déroulement du quotidien des locataires, à leur confort, à la sécurité et au bien-être de chacun. La maison partagée est souvent gérée par une association à but non lucratif, ce qui assure la maîtrise des coûts et la rend accessible aux revenus modestes.

Une autre façon de vieillir

En devenant colocataire, seul ou en couple, d’une maison partagée, adaptée, équipée et sécurisée, vous optez pour les valeurs simples du vivre ensemble : le partage, l’entraide, la solidarité. Si l’organisation et l’entretien des parties communes est, dans la mesure du possible et des compétences, l’affaire des colocataires, la maison partagée offre aussi des activités occupationnelles et de loisirs qui tiennent compte des préférences et des envies de chacun : jardinage, cuisine, sport, promenades, sorties culturelles…

Cet article en synthèse

  • La maison partagée est une solution de logement alternatif destinée aux seniors autonomes.
  • La maison partagée est située dans un quartier ou un village, elle est constituée de parties privatives et communes.
  • Les colocataires, seuls ou en couple, conservent une vie sociale et se rendent utiles en participant à quelques tâches quotidiennes. Ils partagent ensemble des activités communes et de loisirs.

Partagez cet article