Téléassistance : les points à vérifier avant de s’engager

Les personnes âgées vivant souvent seules, il leur est parfois impossible de donner l’alerte en cas de problème. En s’équipant d’une téléassistance, elles ont l’assurance d’être secourues rapidement lorsqu’un incident survient. Un gage de sécurité indispensable pour bien vieillir chez soi… à condition de se poser les bonnes questions avant de faire son choix. Le point sur les avantages de la téléassistance et sur les éléments à vérifier pour s’engager en toute sérénité.

Pourquoi choisir une téléassistance ?

L’aménagement du logement est indispensable pour sécuriser son quotidien. Toutefois, même en évoluant dans un environnement adapté, le risque d’accident subsiste.
Ainsi, au-delà de 65 ans, 65 % des accidents de la vie courante (les chutes en représentent 80 %)[1] se produisent dans l’habitation.
La téléassistance fait partie des solutions permettant de rester chez soi le plus longtemps possible. En effet, avec ce service, vous avez l’assurance que vos proches ou les secours seront prévenus rapidement en cas d’incident.

Vous êtes plus serein

Vous ne risquez pas de rester un long moment sans assistance si un problème survient.
Vous évitez ainsi une situation traumatisante et limitez le risque de complications rendant souvent nécessaire une voire plusieurs hospitalisations. Deux expériences difficiles qui peuvent fragiliser et conduire à la dépendance.

Votre entourage est rassuré

Vos proches sont soulagés de vous savoir en sécurité chez vous. Ils ont la certitude d’être alertés en cas de problème, notamment la nuit, lorsqu’ils ne sont pas avec vous. S’ils ne sont pas joignables, ils savent que les secours seront appelés.

Vous préservez au mieux votre autonomie

Redoutant une chute ou un malaise, vous avez peut-être tendance à bouger moins. La téléassistance, en renforçant votre sentiment de sécurité, peut vous aider à redevenir actif. Or, 30 minutes minimum d’activités quotidiennes[2] permettent de rester en bonne santé.

Peut-être craignez-vous que vos proches, rassurés par la téléassistance, ne viennent vous voir moins souvent ?
Dans ce cas, parlez-en avec eux et dites-leur combien leurs visites vous font plaisir !
Il est important que chacun ait conscience que la téléassistance, parfaite pour alerter, ne remplace nullement le contact humain.

Quels points vérifier avant de faire son choix

1- Quelle est la durée du contrat ?

Préférez un contrat sans durée minimale d’engagement et résiliable à tout moment. Plus souple, il vous permet de recourir à ce service de façon ponctuelle. Utile, notamment, si votre proche aidant part en vacances ou si vous souhaitez tester l’offre.

2- Peut-il être interrompu à tout moment ?

L’évolution de votre situation peut rendre la téléassistance inutile. Ainsi, le contrat doit pouvoir être suspendu en cas de départ temporaire du domicile (hospitalisation, vacances, accueil chez un proche…). Il doit également pouvoir cesser si vous partez en maison de retraite, si vous bénéficiez d’une aide à domicile…

3- Propose-t-il des options supplémentaires ?

Le système d’alerte doit s’adapter à vos besoins. Ainsi, vous devez pouvoir compléter l’offre de base par un détecteur de chute, la géolocalisation, des détecteurs de fumée…

4- Le matériel proposé vous convient-il ?

N’oubliez pas que pour que l’alarme se déclenche, vous devez porter le boîtier d’assistance en permanence sur vous. Autrement, vous risquez de ne pas l’avoir à portée de main au moment où vous en avez le plus besoin. Il est donc essentiel que son poids, sa taille et son aspect vous conviennent.
Lors de vos recherches, vérifiez bien ces informations auprès des prestataires.

⊃ Pensez-y !
Pour être sûr de faire le bon choix et éviter les dépenses inutiles, choisissez un contrat de prestation résiliable à tout moment. Vous pourrez ainsi tester le matériel proposé et le service associé et vérifier que vous en êtes satisfait.

5- Quel est le coût réel du service ?

Vérifiez le prix des options complémentaires et des tests automatiques contrôlant régulièrement le matériel. Renseignez-vous également sur les frais d’entretien du boîtier et sur son délai de réparation (en semaine et le week-end).

⊃ Pensez-y !
Des aides financières peuvent alléger votre budget. Pour en savoir plus : consultez notre article Téléassistance : pour bien choisir, suivez le guide !

6- Le prestataire est-il certifié ?

La certification « NF Service – Téléassistance au domicile » apporte une garantie supplémentaire de qualité. En effet, lors de la certification, plusieurs éléments sont vérifiés : la déontologie, l’information au client, le matériel, la gestion des appels…

Le logotype ci-dessous permet d’identifier les prestataires certifiés.

7- L’opérateur est-il déclaré au titre des services à la personne ?

C’est une condition indispensable pour être éligible aux aides financières proposées (réduction d’impôt, participation du département, de la commune…).

Pour vérifier que le prestataire est dans ce cas :

 

⊃ Pensez-y !
Gardez un double de votre contrat d’abonnement pour pouvoir en consulter les modalités à tout moment (facturation, service après-vente, résiliation, remboursement, restitution…).

 

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur la téléassistance ? Consultez nos articles :

 


[1] Enquête permanente sur les accidents de la vie courante, 2017, Santé publique France.
[2] L’OMS inclut dans les activités physiques les loisirs, les déplacements (marche, vélo…), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les jeux.

 

 

Partagez cet article