L’arthrose, 2e cause d’invalidité en France

L’arthrose se caractérise par la destruction des cartilages qui entourent nos articulations. C’est la maladie articulaire la plus répandue et la deuxième cause d’invalidité en France.

10 millions
de Français souffrent d’arthrose au dos, aux cervicales, aux mains, aux genoux ou encore à la hanche. Soit
17%
de la population

Après 50 ans,
72% des femmes
sont atteintes d’arthrose

contre
27% des hommes

L’arthrose, c'est la
1re maladie articulaire
et la
2e cause d’invalidité
en France, après les maladies cardiovasculaires.


 

Cette pathologie
constitue le

2e motif de consultation médicale
avec environ 11 millions de visites chez un médecin par an

Plus de 200
c'est le nombre d'articulations qui permettent à notre corps
de se mouvoir avec souplesse et équilibre


7 millimètres
c'est l'épaisseur moyenne du cartilage sain de l’articulation du genou. Le cartilage est composé de 75% d’eau.

Sain, le cartilage se renouvelle tous les
3 mois environ

 

Il n’existe aucun médicament capable de retarder ou d’arrêter l’arthrose. Les seuls médicaments dont on dispose visent à lutter contre la douleur.


L’arthrose ne touche pas exclusivement les personnes âgées, mais sa fréquence augmente avec l’âge. La maladie concerne :

3% des moins de 45 ans
65 % des plus de 65 ans
80 % des plus de 80 ans

Quelles parties du corps sont concernées ?

Chez les séniors, l’arthrose se localise 3 fois sur 4 sur la colonne vertébrale (lombaire, cervicale). C’est l’arthrose la plus fréquente, mais elle reste le plus souvent “silencieuse”, sans douleur.

L’arthrose des doigts est la 2e localisation la plus fréquente (60%) chez les 65-75 ans. Elle se traduit par des déformations irréversibles.

Les arthroses du genou et de la hanche concernent respectivement 30% et 10% des diagnostics. Elles sont plus invalidantes car elles touchent de grosses articulations qui portent le poids du corps.

Toutes les autres articulations peuvent être concernées mais l'épaule, le coude, le poignet, la cheville sont plus rarement atteints.


2 fois plus

Une étude scientifique montre que la fréquence de l’arthrose du genou a doublé entre le début du 20e siècle et nos jours, à âge égal. Les raisons ? L’augmentation de la sédentarité et le changement d’alimentation, désormais trop riche en graisses, qui provoquent du surpoids et des maladies métaboliques. Sans oublier le vieillissement de la population.

Selon la Société Française de Rhumatologie, une articulation touchée par l’arthrose peut rester longtemps silencieuse. Sur 100 personnes souffrant d’arthrose, 60 ne ressentent pas de douleur.

Sources :
Inserm, Société Française de Rhumatologie
Revue “Dr Good” (Michel Cymes) - Septembre / Octobre 2019

Partagez cet article