Le béguinage, un mode de vie en plein développement

Vous êtes toujours alerte, avec le désir fort de le rester jusqu’au bout dans un environnement propice… Alors le béguinage est une excellente solution ! Entre le logement ordinaire et l’hébergement en institution, il vous permet de combiner une vie autonome dans un environnement sécurisé, auprès d’autres seniors pour partager un projet de vie spécifique, social et solidaire.

Une longue histoire

C’est aux Pays-Bas et en Flandre, au début du 13e siècle, que sont nés les béguinages. Du néerlandais « begijnhof », il s’agissait de lieux dans lesquels vivaient les béguines, généralement des femmes, le plus souvent célibataires ou veuves, appartenant à une communauté religieuse laïque. Si le béguinage disparaît peu à peu, au fil des siècles, il renait il y a une vingtaine d’années, de nouveau en Flandre, puis en France au début des années 2000.

Le béguinage s’adresse aujourd’hui aux seniors, personnes potentiellement vulnérables, qui se groupent pour poursuivre leur vie dans un habitat inclusif, à savoir de petits ensembles de logements indépendants, caractérisés par des espaces de vie individuelle associés à des espaces de vie partagée, dans un environnement adapté et sécurisé.

Quelles sont les principales caractéristiques du béguinage ?

Les béguinages sont implantés en ville. Cela vous permet de conserver une vie active, en prise directe avec le quartier où vous vous trouvez. Dans ces petites unités, constituées d’appartements de 2 ou 3 pièces, vous êtes chez vous et vous pouvez continuer de vivre à votre rythme, en maîtrisant votre quotidien, en disposant de votre intimité. L’immense avantage est que, si vous le souhaitez, vous pouvez être aidé, accompagné, et même bénéficier d’une surveillance ! Des actions de prévention sont même proposées aux résidents mais, attention, ce ne sont pas des établissements médico-sociaux.

Les atouts du béguinage ne résident pas seulement dans l’infrastructure qui vous est offerte. C’est aussi un projet social et sociétal, un lieu où le relationnel et l’amitié priment, qui bannit le sentiment de solitude. Avec le béguinage, vous restez actif et vous vous rendez utile en prenant en charge des missions humaines et sociales. Vous pourrez, par exemple, vous engager dans différentes activités et mouvements associatifs : visite de malades, aide de plus faibles, tri de vêtements ou de nourriture…

Dans quelles conditions pouvez-vous opter pour le béguinage ?

Le béguinage, c’est avant tout le refus de l’isolement et le désir farouche de rester ouvert sur l’extérieur. Ce type de logement est donc destiné à tous les seniors qui souhaitent bien vieillir ensemble et qui partagent les valeurs d’amitié et d’entraide. Toutefois, il faut être autonome pour y accéder (Gir 5 ou Gir 6), même si les appartements sont conçus pour accueillir des personnes à mobilité réduite. Les services hospitaliers de HAD (hospitalisation à domicile) sont très favorables à cette solution qui permet de veiller les uns sur les autres.

Le béguinage est financièrement accessible au plus grand nombre

Bien que représentant ainsi une alternative à la maison de retraite ou à la résidence senior, le béguinage n’est pas adapté aux personnes présentant une dépendance forte, nécessitant un suivi et un encadrement médicalisé adapté. De fait, les loyers restent abordables, les prix de location des appartements sont régulés par les standards du logement social. D’autre part, l’implication des résidents dans des services, en fonction de leurs compétences et de leur capacité (arrosage, accueil…), permet de réduire le coût des prestataires extérieurs. Selon le lieu et la surface, il faut compter entre 450 et 750 € de loyer mensuel.

Cet article en synthèse

  • Le béguinage est un mode de vie collectif, offrant un environnement sécurisant et convivial aux seniors autonomes.
  • Les béguinages sont composés d’un faible nombre de logements de plain-pied, comprenant des espaces et des services communs.
  • Ils se trouvent en zone urbaine, à proximité des commerces, avec un voisinage permettant une ouverture sur la vie extérieure.
  • Ils ont une vocation sociale, le coût des loyers et des services convient à des retraités disposant de petits revenus.

Partagez cet article