Le "bien vieillir", source d’innovation (partie 2)

La technologie s’intéresse à l’autonomie, au maintien à domicile et à la sécurité des seniors. Tour d’horizon des innovations de demain exposées lors des salons internationaux “Viva Technology” (Paris – 24 au 26 mai 2018) et “Consumer Electronic Show” (Las Vegas – 9 au 12 janvier 2018).

Hip’Air, un airbag pour seniors

Hip’Air est la première ceinture-airbag. Son rôle ? Protéger les personnes âgées d’une fracture du col du fémur en cas de chute. Bardée de capteurs, cette ceinture de 1 kilo analyse en temps réel la position d’une personne âgée. Elle détecte une chute en 0,2 seconde. Ses airbags se déclenchent en 0,8 seconde. Hip’Air réduit de 90% la force de l’impact d’une chute, selon Hélite, l’entreprise spécialisée dans la prévention et la protection par airbag de chutes chez les motards et les cavaliers qui travaille sur ce projet depuis une dizaine d’années. La prévention des chutes constitue un enjeu majeur pour le maintien de l’autonomie des personnes âgées. Selon Hélite, en France, 1 personne de plus de 55 ans sur quatre décédera dans l’année suivant une fracture de la hanche et environ 50% perdront leur autonomie.

Aladin, une idée de génie

Lorsqu’une personne âgée se lève la nuit, les risques de trébucher ou rater une marche sont multipliés. Une start-up française, baptisée Aladin, a conçu une lampe intelligente. Fixée au mur et équipée de capteurs de mouvements, elle éclaire le chemin lors des levers nocturnes. Autres fonctionnalités de la lampe Aladin : la détection des chutes et l’envoi d’alertes aux aidants. Mieux, son système intelligent décèle les changements de comportement (déplacements plus lents, augmentation du nombre de levers nocturnes…) et anticipe l’apparition de certaines pathologies.

Technis, un sol intelligent et connecté

En France, 12 000 personnes âgées décèdent chaque année après une chute. Des milliers d’autres se fracturent un bras, le bassin, le col du fémur. Présente au salon international « Viva Technology 2018 » à Paris, la start-up suisse Technis développe des revêtements intelligents truffés de capteurs de pression sous le sol d’une chambre ou d’un salon. En cas de chute, le système alerte les secours.
Mais la solution portée par Technis va plus loin. Elle ambitionne de prévenir en amont les risques de chutes. Comment ? Les capteurs de pression analysent, en temps réel, les déplacements quotidiens, le nombre de pas effectués chaque jour, les pertes d’équilibre, etc. Autant de données transmises au personnel médical, qui peuvent traduire une éventuelle baisse de l’activité physique et des risques de chutes dans les semaines à venir.

Lili Smart, une application pour les patients Alzheimer et les aidants

Deux en un. Lili Smart comprend une montre intelligente pour les malades Alzheimer, et une application mobile pour les proches aidants. La montre rappelle, grâce à des pictogrammes, les temps forts de la journée (prendre ses médicaments, manger, etc. ). Lili smart analyse également les habitudes de vie afin d’avertir les proches d’un changement de nourriture, d’une sortie non-prévue ou d’une chute.
De leur côté, les aidants disposent d’une appli pour les assister dans leurs tâches quotidiennes, les aider à organiser leur emploi du temps, s’aménager des moments de répit. Elle permet de partager des informations avec tous ceux qui interviennent (familles, infirmiers, aides-soignants) auprès d’un proche dépendant. Lili Smart va faire l’objet d’une étude clinique lancée par l’Institut du vieillissement des Hospices civils de Lyon (HCL) pour évaluer scientifiquement son impact médical et économique.

Majord’Home, la télé connectée

Pas toujours rompus aux smartphones et tablettes, les personnes âgées passent parfois à côté des applications santé. En revanche, la télévision fait partie de leur quotidien.
Le dispositif Majord’Home est une plateforme de services TV dédiés à la santé et au maintien à domicile des personnes âgées. Sur leur écran s’affichent des messages pour leur rappeler de prendre leurs médicaments ou l’heure des repas. Des messages personnalisables, puisque les proches aidants peuvent envoyer des SMS qui s’afficheront en temps réel sur l’écran. À distance, le médecin peut également demander à son patient de prendre sa tension via un tensiomètre connectée, et suivre quotidiennement l’évolution des données vitales.

Découvrez les innovations Swap, Needabot, E-Vone dans la partie 1 de notre tour d’horizon. 

Partagez cet article