Les bons gestes pour habiller une personne dépendante

Votre proche a du mal à s’habiller seul ? Pourtant, être bien habillé contribue au bien-être, même chez une personne dépendante. C’est pourquoi il est important que vous l’aidiez à accomplir cet acte quotidien. Voici nos conseils pour adopter les bons gestes et éviter de lui faire mal.

Pour votre proche, il devient difficile de s’habiller seul. Par exemple, il n’est plus capable d’effectuer certains gestes. D’autres semblent le faire souffrir. Par pudeur ou par crainte de vous déranger, il peut dissimuler son mal être. Ne le laissez pas se négliger et proposez-lui des techniques simples qui vont lui changer la vie.

Mettez en place un rituel

Au moment de l’habillement, proposez un rituel : vous créerez des habitudes que votre proche pourra répéter mécaniquement au fil du temps. Par ailleurs, cette routine le rassurera. Par exemple :

  • disposez les vêtements dans l'ordre dans lequel ils seront mis,
  • asseyez la personne sur son lit, ce sera ainsi plus facile,
  • commencez toujours l’habillage par le plus difficile pour votre proche.

Bon à savoir : si la personne doit rester alitée, vérifiez que les vêtements et la literie ne fassent pas de pli afin d'éviter les escarres.

Prenez en compte ses douleurs

Soyez vigilant quant à la position adoptée pendant l’habillage. Des gestes très usuels peuvent provoquer de fortes douleurs chez la personne âgée comme mettre ses bras en arrière pour enfiler une chemise ou un gilet. Vous choisirez alors un vêtement pratique qui ne forcera pas sur ses bras. Les jambes montées, le buste penché en avant ou la position accroupie fragilisent également les genoux et les hanches.

Adoptez de nouvelles habitudes d’habillage

Selon la pièce à porter, il existe des techniques simples pour faciliter l’habillement :

  • T-shirt et pull : passez d'abord la tête puis les bras, l'un après l'autre.
  • Chemise et gilet : enfilez toujours le membre douloureux ou handicapé en premier.

Une fois que l'épaule du vêtement est bien en place, ajustez-le dans le dos de votre proche, légèrement penché en avant.

  • Pantalon, jupe et slip : faites passer les deux pieds de votre proche dans le vêtement, mais prenez garde à ce qu'il ne décolle pas trop ses talons du sol. Aidez-le ensuite à se mettre debout. Dès que votre proche est stable, remontez le vêtement.

Privilégiez des vêtements pratiques et confortables

Vous choisirez des vêtements amples, faciles à enfiler, avec des tailles élastiquées. Par exemple :

  • Robe : en maille de préférence, elle comporte simplement un trou pour la tête et deux pour les bras, sans boutons ni pressions. Confortable, elle est facile d'entretien.
  • T-shirt et pull : les cols sont larges ou en V. Ainsi, les cervicales ne forcent pas lorsqu’on enfile le vêtement.
  • Chemise et gilet : ils sont amples avec de grandes échancrures pour les enfiler sans mettre les épaules en arrière.
  • Pantalons et jupe : larges et dotés d'une ceinture élastique, ils sont faciles à passer et plus confortables.
  • Soutient-gorge : ceux qui s'ouvrent devant sont plus pratiques.

Cet article en synthèse

  • Des astuces simples existent pour aider à accomplir cette tâche quotidienne.
  • Adopter un rituel, éviter les gestes douloureux ou encore privilégier la meilleure position, facilitent l’habillement de votre proche.
  • Les vêtements larges et confortables permettront de l’habiller sans douleur.

Partagez cet article