L’ostéopénie, premier stade avant l’ostéoporose

En avançant en âge, on n’échappe pas à certains phénomènes physiologiques. L’ostéopénie, qui n’est pas à proprement parlé une maladie, en fait partie. Il s’agit d’une diminution de la densité minérale osseuse qui, non stoppée, peut conduire, à terme, à l’ostéoporose, stade plus avancé de la déminéralisation présentant de nombreux inconvénients.

L’ostéopénie est une fragilité de l'os

Tissu très dynamique, l’os se détruit et se reconstruit continuellement grâce à la bonne coordination entre les cellules qui détruisent le vieil os (les ostéoclastes) et celles qui le reconstruisent (les ostéoblastes).
Un déséquilibre entre ces deux activités, qui survient principalement avec l’âge, peut engendrer une diminution de la densité minérale osseuse.
En se déminéralisant, l'os se fragilise et perd en densité.

Jusqu’à 11 % de baisse de la densité osseuse c’est l’ostéopénie

Qui est concerné par l’ostéopénie ?

Si vous êtes une femme, le risque de dégradation de la densité de l'os ou de sa qualité survient essentiellement au moment de la ménopause, et encore plus si celle-ci intervient tôt, à partir de 40 ans. Pour un homme, ce sera généralement passé la soixantaine. Pour autant, l'ostéopénie peut également être une conséquence secondaire de nombreuses maladies métaboliques, endocriniennes, inflammatoires ou même cardiaques :
• maladie cœliaque, pathologie chronique et auto-immune de l'intestin après ingestion de gluten,
• phénylcéturonie, maladie génétique rare liée au déficite d'un acide aminé : la phénylalaline,
• maladie de Crohn (36 % développent une ostéopénie et 15 % une ostéoporose),
• colite ulcéreuse (32 % développent une ostéopénie et 7 % une ostéoporose),
• polyarthrite rhumatoïde,
• diabète de type 1 (ou diabète juvénile) et diabète de type 2,
• protoporphyria, hyponatrémie, maladie pulmonaire obstructive chronique, défaillance cardiaque, cirrhose du foie et hépatite, insuffisance rénale, bêta-thalassémie, drépanocytose...

Quels sont les principaux symptômes et facteurs de risque ?

L'ostéopénie est le plus souvent asymptomatique mais certains signes peuvent alerter sur une éventuelle dégradation de l’os comme, par exemple, une fracture spontanée, un tassement des vertèbres. De même, si vous avez souffert d’une pathologie parathyroïdienne ayant entrainé une hypercalcémie, vous pouvez subir cette décalcification de l’os.
La sédentarité est aussi un facteur de risque important. L'immobilisation prolongée, surtout chez les seniors, peut favoriser l'ostéopénie. D’autres facteurs de risque sont à prendre en compte comme un faible IMC (indice de masse corporelle), une carence en vitamine D et en calcium.

Enfin, on note que les enfants nés prématurément sont également plus fréquemment atteints, tout comme les personnes consommant beaucoup d'alcool ou soumises à des prises importantes de corticoïdes.

Comment diagnostiquer et prévenir l’ostéopénie ?

Pour connaître le taux de calcium dans vos os, le moyen le plus pertinent est de mesurer votre Densité Minérale Osseuse (DMO) grâce à un examen médical appelé ostéodensitométrie. C’est une démarche importante pour, dans la mesure du possible, agir rapidement et éviter que cette déminéralisation ne s’accentue et ne se transforme en ostéoporose. À partir de ce diagnostic, et si vous êtes atteint d’ostéopénie ou d’ostéoporose, il vous sera alors possible de mettre en place un traitement approprié.

Dans tous les cas, le mieux est encore d’adopter un mode de vie et d’hygiène qui vous permettra de conserver votre capital osseux. La principale prévention de l'ostéopénie est la pratique régulière d'une activité physique qui stimule la formation osseuse et accroît la densité minérale de l'os. Optez également pour une consommation limitée d'alcool et de tabac. Enfin, pensez à avoir des apports calciques et en vitamine D suffisants via votre alimentation, notamment les laitages.

Cet article en synthèse

  • L’ostéopénie est une déminéralisation limitée de l’os.
  • C’est le stade qui précède une décalcification plus importante : l’ostéoporose.
  • Liée à l’âge, l’ostéopénie peut être causée par d’autres facteurs.
  • Il est possible de dépister l’ostéopénie et de la prévenir.

Partagez cet article