Médicaments : comment bien suivre son traitement ?

Retard, oubli, lassitude, déni de la maladie, crainte des effets secondaires… Ne pas suivre à la lettre votre traitement thérapeutique peut entrainer des complications. Voici quelques conseils pratiques.

Les Français de plus de 65 ans « consomment » en moyenne 3,6 médicaments par jour, et 4,6 pour ceux de plus de 85 ans. Un chiffre qui grimpe lorsque les seniors souffrent de plusieurs maladies chroniques (diabète, hypertension, arthrose, etc.).

Selon une étude IPOP*, 45% des patients de plus de 65 ans déclarent avoir déjà oublié de prendre leurs médicaments au bon moment. On parle de « non-observance » : le patient suit son traitement à moins de 80 %, que ce soit dans la durée ou en termes de doses.
Résultat, l'efficacité des médicaments est moindre, ce qui a des implications réelles sur la santé.

En France, la non-observance serait à l'origine d'un million de journées d'hospitalisation, et de 8.000 décès par an. Elle représente aussi un surcoût d'environ deux milliards d'euros pour l'Assurance maladie.

Le suivi au quotidien de votre prescription implique une bonne organisation :

  • Pour éviter les oublis (en particulier au début de votre traitement), associez la prise de médicaments à des événements répétitifs de votre journée : repas, brossage de dents, coucher, etc. En prenant son traitement à des heures régulières, il y a moins de risque de l’oublier.
  • Placez vos médicaments à un endroit qui vous rappelle de les prendre. Par exemple devant la cafetière, près de la télévision, etc.
  • Prenez des notes dans un cahier pour suivre la prise des médicaments chaque jour. Autre astuce : un calendrier de prise sur la porte du réfrigérateur, une montre qui bipe à l’heure de prendre ses cachets, etc.
  • Procurez-vous un pilulier hebdomadaire dans une pharmacie : ils comprennent sept compartiments, divisés en plusieurs cases pour chaque prise de la journée.
  • Informez-vous sur votre maladie et votre traitement. Un patient sur trois ne sait pas pourquoi ses médicaments sont prescrits*. Pourtant bien comprendre sa pathologie favorise l’observance du traitement. N’hésitez pas à demander conseils à votre pharmacien.
  • Entourez-vous ! 85% des seniors préparent et prennent seuls leurs médicaments. Demandez à vos enfants et vos amis de vous rappeler de prendre vos comprimés, par SMS par exemple.
  • Anticipez le renouvellement de votre ordonnance pour ne pas être à court de médicaments.

Des applis smartphone “Pense-bête”

Il existe de nombreuses applications téléchargeables gratuitement sur votre smartphone. Des sortes de piluliers connectés qui permettent de :

  • vous envoyer des alertes automatiques pour prendre le bon médicament à la bonne heure,
  • vous rappeler les prochains rendez-vous médicaux,
  • notifier les éventuels effets indésirables,
  • bénéficier d’un coaching personnalisé pour bien suivre son traitement,
  • suivre l’observance de votre plan de prise,
  • favoriser la co-surveillance avec vos proches ou les professionnels de santé qui vous suivent.

* Investigation des Prescriptions délivrées en Officine pour les Personnes Agées. Etude prospective, multicentrique conduite pendant 2 ans par Teva en partenariat avec l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, 2016.

Cet article en synthèse

  • Près d’un senior sur deux oublie de prendre ses médicaments.
  • Bien prendre ses médicaments garantit une meilleure efficacité du traitement.
  • Des gestes simples au quotidien favorisent la bonne observance du traitement.

Partagez cet article