Rompre l’isolement avec la colocation intergénérationnelle

Vous n’avez pas envie de vivre seul ou isolé et votre état de santé vous permet de rester à votre domicile où vous disposez d’une chambre vacante. Alors pourquoi ne pas en faire profiter un jeune en recherche de logement ?

Une nouvelle forme de cohabitation

Solution idéale de solidarité partagée entre les seniors et des personnes jeunes, la cohabitation intergénérationnelle contribue au rapprochement des générations et répond aux enjeux d’adaptation de la société au vieillissement. Elle favorise le développement d’un dialogue entre les générations et incite les colocataires à mieux se connaitre à travers l’échange de leurs expériences, de leurs cultures et de leurs regards sur le monde.

Une solution qui convient à chaque partie

La colocation intergénérationnelle apporte des solutions aux deux parties engagées dans la colocation. Pour vous, c’est une solution idéale pour agrémenter votre vie quotidienne, conserver un lien social à la fois sécurisant et revigorant, mais aussi compléter vos revenus. Pour le jeune que vous accueillez, c’est l’accès à un logement à un prix modique, favorisant la réussite de ses études, ou de son insertion dans la vie professionnelle.

colocation intergénérationnelle

Qui sont ces jeunes locataires ?

Les étudiants représentent aujourd’hui le plus grand nombre des jeunes colocataires. Financièrement vulnérables, ils connaissent de grandes difficultés pour trouver un logement correct, à un prix acceptable. Face à la crise économique d’autres classes de population, éprouvant des difficultés croissantes à se loger, sont concernées comme les jeunes actifs et les familles monoparentales.

Comment ça marche ?

En échange du logement que vous mettez à sa disposition, le jeune colocataire s’engage à faire acte de présence et à vous rendre quelques menus services. Il peut s’agir de petits travaux domestiques comme faire les courses, le ménage, effectuer des petites réparations, etc. Généralement, il partage avec vous le repas du soir. La participation financière, calculée au plus juste, couvre notamment les frais fixes : eau, électricité, etc.

La moyenne d’âge des personnes qui proposent des logements est de 85 ans

Une mise en relation facilitée

Plusieurs associations peuvent se charger de vous mettre en relation avec des jeunes en tenant compte des affinités de chacun et du niveau d'implication souhaité. Leur rôle est de s'assurer que tout le monde y trouve son compte et que les obligations réciproques sont bien respectées. À ce titre, la loi ELAN de novembre 2018 a créé le “contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire” qui sécurise la relation entre le jeune et le senior, en lieu et place de la « convention d’occupation temporaire et précaire » qui existait auparavant.

 

Cet article en synthèse

  • La colocation intergénérationnelle consiste à partager son logement avec un étudiant ou un jeune actif en échange d'un loyer modique, d'une présence rassurante, et de quelques services.
  • C’est une cohabitation qui permet d'égayer le quotidien de la personne âgée en renouant avec la jeunesse.
  • Pour le jeune, la colocation intergénérationnelle repose sur un désir de solidarité, tout en permettant de se loger correctement, à un prix abordable.
  • Des associations peuvent se charger de la mise en relation entre le jeune et le senior.

Partagez cet article