VIH en France : 1 nouveau cas sur 5 a plus de 50 ans

Non, le sida n’est pas une maladie de jeunes. Contrairement aux idées reçues, les seniors sont aussi exposés au risque de contracter le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Décryptage en chiffres.

Environ 50 000 personnes de plus de 50 ans vivent avec le virus du Sida, en France. Les plus de 50 ans représentent 20% des 6 155 personnes qui ont découvert leur séropositivité en 2016.

+22% : augmentation du nombre annuel de découvertes de séopositivité chez les séniors entre 2008 et 2014, avant de se stabiliser par la suite.


1 homme sur 2 a été contaminé par le VIH lors de rapports hétérosexuels, l'autre moitié lors de rapports sexuels entre hommes.

Le nombre de personnes séropositives de plus de 60 ans représentera 30% des personnes séropositives en 2030, soit 65 000 personnes.


Prise de conscience et prise de risques : 70% des adultes de plus de 50 ans ne se sentent pas concernés par le VIH


Découverte tardive : Selon Santé publique France, 20% des séniors ont découvert leur séropositivité à un stade avancé de l'infection, faute de dépistage précoce.


Prévention inexistante : Aucune campagne de prévention contre le VIH n'est ciblée sur la population des séniors


Les séniors et le VIH en Europe : Parmi les personnes infectées par le virus du sida, 1 sur 6 est âgée de plus de 50 ans, d'après la revue scientifique The Lancet

Miguel (également connu sous le nom "Patient de Lisbonne") est le plus vieux patient séropositif du monde : il est mort à 100 ans, en novembre 2019.

 

Découvertes de séropositivité VIH chez les seniors en France, 2008-2016. Santé publique France.
Actions Traitements organisait vendredi 22 novembre 2019 un colloque sur «Vieillir avec le VIH». En savoir plus.
Crips Ile-de-France (Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes)

Partagez cet article