Ehpad : un reste à charge élevé !

Si vous envisagez de placer un proche, fragile et vulnérable, en Ehpad (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), sachez que le « reste à charge » pour son hébergement, ses soins, la restauration et l’animation, représente un budget élevé pour la personne dépendante, ou sa famille.

728 000
Nombre de personnes vivant en Ehpad

Moyenne d’âge
85 ans

Coût moyen mensuel pour une chambre seule en Ehpad
1 953 euros

Le financement de la perte d’autonomie

  • La Sécurité sociale finance principalement le poste des soins.
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) prend en charge la dépendance.
  • Le poste hébergement repose essentiellement sur le budget de la personne dépendante, ou sur celui de sa famille.

30 milliards d’euros
Estimation des dépenses liées à la prise en charge des personnes en perte d'autonomie

Sources :
Quotidien du médecin - Oct 2018

Les principales aides pour en diminuer le coût

  • 5 résidents sur 6 bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • 1 résident sur 6 bénéficie de l’aide sociale à l’hébergement (ASH).
  • APA (allocation personnalisée d’autonomie) : destinée aux personnes en perte d’autonomie, âgées de 60 ans et plus, elle aide à payer une partie du tarif dépendance facturé aux résidents des Ehpad.
  • APL (aide personnalisée au logement) : elle est versée au résident si l’établissement dans lequel il vit est conventionné APL. Si ce n’est pas le cas, il est possible de percevoir l’ALS (allocation de logement sociale).
  • ASH (aide sociale à l'hébergement) : à solliciter auprès du conseil départemental qui paye la différence entre le montant de la facture et la contribution de la personne (ou de ses obligés alimentaires), et récupère les montants d’ASH versés.
  • AIDE FISCALE : une réduction fiscale est possible à hauteur de 2 500 € par an pour les résidents imposables.

Une fois les aides déduites, le reste à charge est encore élevé

  • Reste à charge moyen mensuel au niveau national : 2 000 euros.
  • Pour 1 résident sur deux, ce coût est supérieur à ses ressources.

Exemple de disparités régionales

  • Reste à charge moyen mensuel à Paris : 3 100 euros
  • Reste à charge moyen mensuel en Gironde : 2 102 euros
  • Reste à charge moyen mensuel dans l’Aveyron : 1 806 euros

Pour simuler le montant de votre reste à charge en Ehpad

Sources :
CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) et FNMF (Fédération nationale de la Mutualité Française)

Partagez cet article