Préparer son retour à la maison après une fracture du col du fémur

Se fracturer le col du fémur n’est pas un accident bénin, surtout chez les personnes âgées. Après l’intervention chirurgicale et l’hospitalisation, le retour à la maison peut nécessiter des démarches administratives et des aménagements du domicile qu’il est important d’anticiper.

Adapter votre domicile

Dès l’intervention chirurgicale, préparez votre sortie de l’hôpital. En effet, des aménagements matériels vont vous être très utiles lorsque vous serez de retour à la maison. Par exemple :

  • installer votre chambre au rez-de-chaussée si ce n’est déjà le cas ;
  • acquérir un réhausseur pour la lunette des WC ;
  • poser des barres d’appui dans les toilettes et la salle de bains ainsi que des sols antidérapants ;
  • acheter ou louer le matériel spécialisé (lit médicalisé, déambulateur, etc.) ;
  • mettre en place une télé-assistance.

Prévoir des aides au quotidien

Dans les jours qui vont suivre votre sortie de l’hôpital, vous aurez besoin d’une aide à domicile pour vous accompagner au quotidien, du moins au début. Elle pourra, entre autres, préparer vos repas et vous aider à la toilette. Renseignez-vous auprès du Centre communal d’actions sociales (CCAS) de votre mairie : il pourra vous communiquer les coordonnées des organismes susceptibles de vous aider.

Obtenir une aide financière

Sachez aussi qu’il existe des soutiens financiers pour vous aider. Il est conseillé de se renseigner avant de quitter l’établissement afin de pouvoir en bénéficier rapidement à la sortie de l’hôpital :

Cet article en synthèse

  • Pour les personnes âgées, la fracture du col du fémur est une mauvaise nouvelle car elle entraîne un risque de dépendance.
  • Préparer le retour au domicile est donc primordial pour faciliter votre vie quotidienne, au moins les premiers temps.
  • Accompagnement, aménagement de votre maison ou encore aides financières, tous ces éléments sont à prévoir avant votre sortie de l’hôpital.

Partagez cet article