Comment se déplacer lorsqu’on ne conduit plus ?

Même si nos réflexes ne sont plus ce qu’ils étaient au volant, il est parfois difficile d’arrêter de conduire. Certains ont du mal à renoncer à une pratique qui fait partie de leur vie. D’autres ne voient pas comment garder leur autonomie sans voiture. Or, des solutions existent pour continuer à se déplacer lorsqu’on ne conduit plus. En ville… et même à la campagne !

  • Utiliser des transports à la demande
  • Partager un véhicule
  • Prendre de nouvelles habitudes

 

Utiliser des transports à la demande

Les transports à la demande s’effectuent généralement en minibus mais aussi parfois en taxi. Ils sont disponibles sur des zones géographiques mal desservies et suivent des itinéraires prédéfinis. L’accès à ce service se fait sur réservation préalable. Le prix du ticket, souvent plus élevé que celui d’un transport en commun classique, reste toutefois très modique.

Pour plus d’informations sur les services proposés dans votre région, rapprochez-vous du conseil départemental, de la communauté des communes dont vous dépendez ou encore du centre communal d’action sociale (CCAS).

Vous pouvez également faire une recherche sur Internet. Dans votre requête, associez « Transport à la demande » au nom de votre département ou de votre commune.

Le point sur Sortir plus de l’Agirc-Arrco

Grâce à ce service, tout retraité Agirc-Arrco de plus de 75 ans peut être accompagné dans ses déplacements. Faire ses courses, aller chez le coiffeur, rejoindre la gare… avec Sortir Plus, bouger n’est plus un problème.

Chaque senior éligible peut utiliser chaque année trois chéquiers Cesu « Sortir plus » d’une valeur de 150 € chacun. Une participation forfaitaire de 10 € pour le premier chéquier, 20 € pour le deuxième et 30 € pour le troisième est demandée.

Pour savoir si vous dépendez d’une caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco, cliquez sur ce lien.

 

Partager un véhicule

Recourir au covoiturage

Planifiez vos trajets avec des membres de la famille, vos voisins, des amis… Pour que chacun y trouve son compte, proposez de partager les frais d’essence ou remerciez par de menus services.

Si vous partez en vacances, trouvez un chauffeur en faisant une recherche sur des sites comme Blablacar, Freecovoiturage, Mobicoop, Leboncoin, etc.

Mettre sa voiture à disposition

Votre voiture est en bon état mais vous ne pouvez plus vous en servir. Pourquoi ne pas proposer à vos proches qui en auraient besoin de l’emprunter ? En échange, la personne qui utilise votre véhicule pourrait vous conduire lorsque vous en avez besoin (courses, rendez-vous chez le médecin…).

⊃ Pensez-y !
Pour être aidé chez vous tout en étant accompagné dans vos trajets, vous pouvez faire appel à une aide à domicile ou une auxiliaire de vie qui dispose d’une voiture et peut vous conduire.

 

Prendre de nouvelles habitudes

Privilégier les services à domicile

Faites appel à des personnes pouvant intervenir chez vous (esthéticienne, coiffeur, pédicure…).

Si un suivi médical est indispensable, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant pour bénéficier de soins à domicile (infirmier, kinésithérapeute…).

Faites-vous livrer vos courses le plus souvent possible. En ayant recours à ce service, vous n’aurez pas besoin de disposer d’un véhicule pour transporter vos achats. Si vous ne pouvez vous déplacer (mauvaises conditions climatiques, chauffeur indisponible, fatigue…), commandez-les par Internet. Si vous ne savez pas comment vous y prendre ou si vous n’êtes pas équipé, demandez de l’aide à vos proches.

⊃ Pensez-y !
Vous avez plus de 60 ans ? Vous ne pouvez faire vos courses ou vous rencontrez des difficultés pour cuisiner ? Pourquoi ne pas opter pour un service de portage de repas à domicile ? Pour vous inscrire, adressez-vous au CCAS.

Faire appel à un taxi

Quand le besoin s’en fait sentir, commandez un taxi ! En utilisant ce moyen de transport très souple, vous vous facilitez la vie pour un budget somme toute raisonnable. Pensez aux dépenses que vous engagiez pour votre ancien véhicule (essence, entretien, assurance) et faites le calcul…

Remplacer la voiture par le train

Avec le service Domicile-train, la SNCF peut prendre en charge les voyageurs de leur domicile à leur destination finale. Accès Plus propose, quant à lui, d’aider les personnes à mobilité réduite dans leurs déplacements. Grâce à ce service gratuit, celles-ci sont accompagnées de leur entrée en gare jusqu’à leur installation à bord du train. Elles sont ensuite prises en charge de leur place jusqu’au point d’arrivée (rendez-vous dans la gare, station de taxis, correspondance).

 

⊃ Pensez-y !
Vous bénéficiez d’une garantie dépendance ? Sa rente mensuelle peut couvrir une partie de vos frais de déplacements ou de vos services d’aide à domicile.
Si vous n’êtes pas certain d’avoir souscrit ce type de contrat, contactez l’AGIRA pour le vérifier.

Le volant et vous… c’est une longue histoire ?

Pour qu’elle se poursuive sans accroc, découvrez dans notre dossier Seniors : la bonne conduite au volant les solutions pour conduire en toute sécurité le plus longtemps possible et les pistes pour savoir à quel moment arrêter.

 

Partagez cet article