Innovations et domotique au service du « rester chez soi »

Se faire suivre par son médecin à distance, gérer sa maison à partir d’une tablette, d’un smartphone ou encore à la voix, être mieux protégé dans ses déplacements, c’est désormais possible grâce aux objets connectés. Voici quelques domaines où innovations et domotique ont fait leur entrée pour le mieux-être et la sécurité de tous. Le tout pour un investissement raisonnable et durable au service du « rester chez soi ».

Des dispositifs au service de la santé

Diabète, hypertension, affections cardiaques… Ces maladies chroniques peuvent désormais être surveillées efficacement à distance évitant ainsi un placement anticipé en EHPAD ou des hospitalisations longues et répétées.

Le glucomètre permet de contrôler sa glycémie en temps réel et d’agir si besoin. De même, pour le tensiomètre, qui mesure la tension artérielle et donne l’alerte en cas d’anomalie. Lors des consultations de suivi, le médecin optimisera votre traitement en fonction des données enregistrées quotidiennement par l’appareil.

Le pilulier connecté sécurise la prise de médicaments surtout si le traitement est complexe. Lorsque le compartiment, rempli au préalable pour la semaine par le pharmacien, n’est pas vidé au bon moment, une alerte lumineuse ou sonore se déclenche. Si l’oubli persiste, un message en informe vos proches et les professionnels de santé. Certains modèles enregistrent aussi le nombre de prises ce qui permet au médecin de détecter un souci de santé dû à une mauvaise application du traitement.

Renseignez-vous auprès de votre pharmacien et de votre médecin. Ils sauront vous indiquer les modèles adaptés à vos besoins.

C’est pour bientôt…
le verre connecté pour s’assurer de boire suffisamment

Avec ce verre nouvelle génération, vous êtes sûr de vous hydrater correctement, notamment quand la sensation de soif est altérée. Déjà utilisé en hôpital, en maison de retraite et par certains infirmiers à domicile, ce gobelet vous signale par une alerte lumineuse qu’il est temps de boire. Il comptabilise ensuite la quantité d’eau avalée quand vous faites le bon geste. Si l’eau est jetée, l’appareil n’enregistre pas la prise.

Une maison sûre et facile à vivre

En complément des solutions d’aide existantes que sont le portage de repas, la livraison de médicaments ou encore l’intervention des personnels soignants, la domotique prend le relais pour optimiser le maintien à domicile.

Piloter sa maison à distance

Grâce à une application mobile reliée à une box domotique, vous pouvez gérer toute la maison depuis une tablette ou un smartphone. Les gestes du quotidien sont programmés et effectués à distance par vous-même ou par l’aidant principal. Via l’application, vous pouvez régler la température et l’éclairage, fermer volets roulants et serrures, vérifier la qualité de l’air, activer la vidéo alarme et autoriser l’accès à certaines personnes…

Les applications sont de plus en plus intuitives et faciles à utiliser. En vous équipant d’un assistant vocal, vous pourrez même formuler votre demande à voix haute.

Vivre chez soi en toute sécurité 24h/24

Des détecteurs de fumée, de gaz ou encore de fuite d’eau renforcent encore la sûreté du logement. En cas d’anomalie, l’alarme se déclenche. Un signal sonore retentit, l’éclairage du domicile vire au rouge ou l’occupant et ses proches reçoivent un SMS. Certains systèmes, encore plus sécurisés, permettent d’éviter les fuites, par exemple en coupant le gaz.

Installer une téléalarme à votre domicile permet de compléter ce dispositif et d’être secouru rapidement en cas de chute ou de malaise. Certains capteurs peuvent également identifier une altération inquiétante d’un paramètre vital. Des détecteurs intelligents, reliés directement aux secours, intègrent même des alertes spécifiques aux insuffisances cardiaques et respiratoires.

Des objets connectés pour se déplacer en toute sécurité

Les objets connectés vous protègent où que vous alliez et même parfois sans que vous ayez besoin de donner l’alerte. Présentation de quelques-uns d’entre eux.

Le porte-clés intelligent

Petit, discret, le porte-clés connecté contient un système GPS. Grâce à une application smartphone, vos proches savent où vous êtes et vous localisent facilement si vous êtes perdu. Il intègre aussi un bouton d’urgence que vous pouvez actionner en cas de problème ou de chute. Résultat, vous pouvez continuer vos activités en toute sécurité et vos proches sont rassurés. Si vous craignez de perdre votre porte-clés, choisissez plutôt un modèle qui s’accroche à un vêtement ou à une ceinture.

La canne connectée

Elle détecte une situation anormale (inactivité prolongée ou chute) et envoie une alerte à l’aidant. Lorsque celui-ci prend en charge l’alerte, la canne sonne. Vous êtes rassuré, quelqu’un va bientôt arriver ou prévenir les secours.

Une lampe de génie

Lorsque vous vous levez la nuit, les risques de trébucher ou de rater une marche sont multipliés. Aladin est une lampe intelligente qui se fixe au mur pour éclairer automatiquement votre chemin lors des levers nocturnes. Si vous tombez sans pouvoir vous relever, Aladin détecte la chute grâce à ses capteurs de mouvements et envoie aussitôt une alerte aux aidants ou aux secours selon l’option choisie. Mieux encore, il décèle les changements de comportement comme des déplacements plus lents ou la multiplication des levers nocturnes. En signalant ces modifications, son système intelligent permet d’anticiper l’apparition de certaines pathologies.

C’est pour bientôt…
Un airbag pour seniors

En jardinant, en descendant un escalier ou lors d’une simple balade, vous pouvez perdre l’équilibre et tomber. Des produits innovants permettront bientôt de limiter les conséquences de votre chute.

Hip’Guard est une ceinture-airbag pour seniors. Son rôle ? Vous protéger d’une fracture du col du fémur en cas de chute(1) et donc préserver votre autonomie. Lorsque vous tombez, les capteurs détectent ce mouvement brusque. Ils gonflent alors automatiquement la ceinture de chaque côté des hanches, réduisant ainsi fortement l’impact de la chute. Cette ceinture lavable et réutilisable pèse seulement 1 kilo. Elle ne vous gênera pas dans vos activités car elle ne contraint pas les mouvements.

Un investissement durable et facilité

Ces équipements novateurs paraissent souvent onéreux. L’investissement est pourtant limité et durable. Surtout comparé au coût du placement en EHPAD, qui se monte à 2 000 €(2) par mois en moyenne. Sans compter le bénéfice moral et affectif de pouvoir rester chez soi, avec ses repères, ses habitudes.

Les équipements sont généralement financés en partie par les aides de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie). Renseignez-vous auprès de votre point d’information local.

Pensez-y
Les rentes d’une garantie dépendance souscrite auparavant peuvent également couvrir les frais d’acquisition de ces matériels. De même, votre mutuelle peut vous apporter une aide financière non remboursable. Tutélaire par exemple fournit à ses adhérents éligibles(3) par le biais de son action sociale des aides à titre gracieux.

 

(1) 50 000 fractures du col du fémur sont dénombrées chaque année d’après la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES).
(2) Montant 2019 (source : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr).
(3) Après étude de leur dossier de demande.

Partagez cet article